BFM Business

Fiat survit grâce à ses ventes outre-Atlantique

Le constructeur automobile Fiat se développe aux Etats-Unis et au Brésil, pour fuir la morosité du marché européen.

Le constructeur automobile Fiat se développe aux Etats-Unis et au Brésil, pour fuir la morosité du marché européen. - -

Le marché automobile européen est en berne, et les constructeurs voient leurs ventes diminuer fortement. Face à la grisaille européenne, le groupe italien Fiat compte de plus en plus sur le marché outre-Atlantique pour booster sa croissance.

Alors que le marché automobile européen chute, Fiat entend monter encore au capital de Chrysler, sa filiale américaine. Le constructeur italien veut porter sa participation à plus 65%, en exerçant une option pour acquérir 3% supplémentaires détenus par un fonds de pension.

Fiat, dont les ventes chutent en Europe, survit grâce à la bonne santé de Chrysler aux Etats-Unis, dont les ventes ont bondit de 20% en 2012. Mais la marque italienne profite aussi de ses très bonnes performances au Brésil.

Fiat, acteur historique du marché automobile brésilien

2012 fut en effet une année record pour Fiat au Brésil. Les ventes du constructeur italien ont bondit de plus de 10% en un an. Aujourd'hui, Fiat vend presque deux fois plus de véhicules au Brésil qu'en Italie ! Le groupe de Turin profite d'une implantation ancienne dans le pays.

Fiat est présent au Brésil depuis 1977, et cela fait plus de 10 ans que le constructeur est en tête du marché brésilien. Quelques modèles font le succès de Fiat dans le pays, notamment la Uno, son véhicule d'entrée de gamme et le Strada, un pick-up version low-cost.

Pour Fiat, les Etats-Unis et le Brésil se transforment en véritable planche de salut, car en Europe, au contraire, c'est la bérézina. L'an dernier, les ventes du constructeur ont reculé de 16% sur le continent et de 20% en Italie, pour retomber à leur niveau de 1979.

Simon Tenenbaum