BFM Business

Fiat/Ferrari: réunion d'urgence pour discuter la succession de Marchionne

Sergio Marchionne

Sergio Marchionne - Piero CRUCIATTI / AFP

Le patron du groupe Fiat Chrysler et président de Ferrari a subi une opération chirurgicale en juin. Trois candidats sont pressentis pour lui succéder.

Sergio Marchionne, le patron emblématique du groupe automobile italo-américain Fiat Chrysler (FCA), également président de Ferrari, est malade et les administrateurs des deux groupes sont convoqués samedi ce pour discuter de sa succession, rapporte le site Automotive News. Il n'a pas été possible de joindre dans l'immédiat FCA qui, selon plusieurs médias italiens, s'est pour l'instant refusé à tout commentaire.

Agé de 66 ans, Sergio Marchionne a subi une opération chirurgicale en juin, officiellement à l'épaule droite. Mais, selon Automotive News, son indisponibilité pour raison de santé risque de se prolonger. Le manager italo-américain avait pris les commandes de Fiat en 2004 et devait prendre sa retraite l'an prochain.

Selon les médias italiens, Louis Carey Camilleri, déjà membre du conseil d'administration de Ferrari et compagnon de la supermodel Naomi Campbell, devrait devenir directeur général de Ferrari, tandis que John Elkann, petit-fils de Gianni Agnelli, prendrait la présidence. L'incertitude règne en revanche pour le poste d'administrateur délégué de FCA. Sergio Marchionne a régulièrement dit que ce serait un homme issu du groupe. En avril, il avait déclaré que son nom serait connu en 2019.

Mettre l'accent sur les marques "premium"

La question de ma succession est "difficile, mais nous trouverons la personne adaptée et capable, ayez confiance", avait-il lancé. Parmi les candidats tenant la corde selon la presse figurent le responsable des activités européennes du groupe Alfredo Altavilla, le patron de Jeep Mike Manley et le directeur financier de FCA Richard Palmer. Début juin, Sergio Marchionne avait présenté le plan 2018-2022 de FCA, qui entend mettre l'accent sur ses marques "premium", dont Jeep, et réduire la part du diesel au profit de véhicules hybrides et électriques.

L'homme aux habituels pulls ou polos noirs avait alors arboré une cravate pour pour marquer le fait que FCA prévoyait de parvenir à porter à zéro sa dette nette industrielle fin juin. Un immense défi puisqu'elle s'élevait à 7,7 milliards d'euros fin 2014. Depuis son arrivée en 2004, Sergio Marchionne a profondément remodelé le groupe, en redressant Fiat, puis en l'alliant en 2014 à l'américain Chrysler, avant de procéder en janvier 2016 à la séparation de Ferrari. En 2017, FCA a enregistré de nouveaux résultats record.

Sergio Marchionne est également PDG de CNH Industrial. Selon Automotive News, le conseil d'administration de cette holding devait aussi discuter de sa succession, mais il n'a pas été possible de confirmer l'information dans l'immédiat.

P.L avec AFP