BFM Business

Faraday Future dévoile son usine à un milliard de dollars dans le Nevada

Pour le moment, le constructeur n'a dévoilé qu'un concept de voiture, mais il entre déjà en phase industrielle avec un investissement de un milliard de dollars dans une usine basée dans le Nevada, à seulement 800 km de la GigaFactory de Tesla.

Pour le moment, le constructeur n'a dévoilé qu'un concept de voiture, mais il entre déjà en phase industrielle avec un investissement de un milliard de dollars dans une usine basée dans le Nevada, à seulement 800 km de la GigaFactory de Tesla. - Faraday Future

"Après Tesla, Faraday annonce la construction d’une usine dans le Nevada. Cet état, qui tire ses revenus du jeu et des loisirs, ambitionne déjà de devenir la capitale mondiale de la voiture électrique."

Le désert du Nevada va-t-il devenir l’épicentre de la voiture du futur comme Detroit a été la capitale de l’automobile thermique américaine? C’est désormais plus que possible. Après l’annonce par Elon Musk, CEO de Tesla Motors, d’une usine titanesque qui emploiera 6.500 personnes, c’est au tour de Faraday Future, cette mystérieuse entreprise qui s’est fait connaître au CES de Las Vegas, de dévoiler ses ambitions industrielles.

Sur son site, l’entreprise annonce le lancement des travaux d’un site de production de 365 hectares (900 acres) basé au nord de Las Vegas, en plein désert. Pour cette usine, le groupe investit un milliard de dollars et promet l’embauche de 4.500 salariés. À titre de comparaison, celle que Tesla érige représente une superficie de 1.200 hectares pour un budget de 5 milliards de dollars.

Les deux sites seront distants de seulement 800 kilomètres. Si en Europe, la distance peut paraître longue, c’est un jet de pierre dans cette région.

-
- © Faraday Future

L’usine d’Elon Musk entrera en production dans le courant de l’année prochaine. Celle de Faraday Future sera opérationnelle fin 2017, voire en 2018. Bref, les deux constructeurs sont au coude à coude pour devenir le symbole de la voiture électrique de luxe. La seule différence entre les deux est que Tesla a déjà vendu plus de 50.000 voitures quand Faraday n’a pour l’instant présenté qu’un prototype.

Pour le Nevada, cette course est une bonne affaire tant pour l’emploi que pour les revenus fiscaux. D’ailleurs, Brian Sandoval, gouverneur du Nevada, est présent lors des annonces des deux marques. Lors de la présentation de l’usine Faraday, Business Insider rapporte qu'il a lancé un grand "welcome home, Faraday", oubliant peut-être que c'était le milliardaire chinois Jia Yueting qui finance le projet.

Jusque là, le Nevada tire la majeure partie de ses revenus du loisir et des jeux. Désormais, il peut devenir la région phare de l’industrie automobile de demain avec ces deux firmes aux ambitions mondiales qui veulent clairement y faire avec la voiture électrique, ce que l’informatique a fait dans la Silicon Valley.

Pascal Samama