BFM Business

Face à la concurrence Air France doit réduire la voilure

BFM Business

Pour la première fois ce jeudi, la compagnie a reconnu être confrontée à un "sureffectif" et a annoncé une réduction de sa flotte. Elle se trouve en effet contrainte de réduire ses coûts et gagner en productivité.

Trop d'effectif, c'est le constat que fait la direction d'Air France pour expliquer ses pertes financières. C'est aussi celui de nombreux observateurs. Mais les différences de productivité s'expliquent aussi par des choix stratégiques. Les vols domestiques sont par exemple bien moins rentables que les vols long courrier pour les grosses compagnies aériennes. La dernière marge de manœuvre pour les compagnies aériennes est le salaire du personnel. Mais il garantit notamment la qualité du service rendu aux passagers. Et contrairement aux low cost, les compagnies de réseau comme Air France, réalisent la majeure partie de leurs bénéfices grâce aux billets première classe et classe affaire.

Kelly Laffin et David Couloume