BFM Business

Espace: la coentreprise entre Airbus et Safran prend son envol

La priorité d'ASL sera de se concentrer sur Ariane 6

La priorité d'ASL sera de se concentrer sur Ariane 6 - JM Guillo - AFP

Airbus Safran Launchers a été officiellement lancée ce jeudi 30 juin. Sa priorité sera de se concentrer sur la nouvelle génération de lanceurs Ariane 6.

Le top départ est donné pour Airbus Safran Launchers (ASL). Airbus Group et Safran ont, en effet, annoncé ce jeudi 30 juin avoir finalisé la constitution de leur coentreprise.

Airbus Safran Launchers, détenue à 50/50 par les deux partenaires, devient "une entreprise intégrée d'envergure mondiale, forte d'environ 8.400 collaborateurs" et constituée de 11 filiales, dans le but de "servir encore mieux les intérêts stratégiques français, allemands et européens", selon le communiqué.

Cap sur Ariane 6

"Avec cette signature, Airbus Safran Launchers devient totalement opérationnelle et portera tous ses efforts sur des solutions plus compétitives pour ses clients, la priorité étant la prochaine génération de lanceurs Ariane 6, dont le tout premier vol est déjà prévu en 2020", a déclaré Tom Enders, patron d'Airbus Group.

Les deux partenaires ont apporté chacun leurs actifs industriels dans la joint-venture. Mais, pour arriver à la parité 50/50, Safran "procèdera à un rééquilibrage économique de 750 millions d'euros", une compensation attribuée à Airbus qui correspond au différentiel de valorisation des actifs apportés.

La coentreprise a été initiée en décembre 2014.

J.M. avec AFP