BFM Business

Elon Musk va révéler cette semaine un secret concernant Tesla

-

- - AFP - Montage BFM Business

Elon Musk a annoncé que Tesla travaillait sur un gros projet qu'il devrait pouvoir révéler dans le courant de la semaine. Une annonce qui tombe à pic alors que l'entreprise traverse une périlleuse zone de turbulence.

C'est un des exercices préférés d'Elon Musk. Faire une annonce mystérieuse concernant un événement à venir. C'est ce que l'on appelle le teasing ou aguichage en français. Et ce dimanche 10 juillet, le patron de Tesla s'est une fois de plus livré à son exercice favori sur Twitter. 

"On travaille sur la deuxième partie du "masterplan" top secret de Tesla. J'espère pouvoir en dire plus cette semaine", écrit-il sur le réseau social. Pour rappel ce message fait référence à un billet de blog publié en 2006 par le patron de Tesla. Dans ce billet qui a pour titre "The Secret Tesla Motors Master Plan (just between you and me)", Musk détaille sa stratégie pour mettre au point une voiture électrique séduisante et abordable. Depuis, l'entreprise a fait du chemin et a dévoilé en avril dernier la fameuse Model 3 qui devrait être commercialisée à compter de 2017. Un véhicule pour lequel la firme américaine a enregistré près de 400.000 commandes.

Sauf que depuis, l'euphorie est bien retombée pour le constructeur américain. Tesla traverse une énième nouvelle crise. Il y a d'abord eu l'accident mortel qui a lieu en mai aux Etats-Unis au volant d'une Tesla (mais révélé seulement en juin) qui a mis le doute sur la capacité de la marque à produire des voitures sûres. Mais aussi le nouvel échec de la firme à atteindre ses objectifs de production. Tesla, qui tablait sur 20.000 modèles produits au deuxième trimestre 2016, n'a pas pu faire mieux que 18.345. Or le groupe compte toujours être en mesure de fabriquer 80.000 à 90.000 automobiles sur l'ensemble de l'année et Musk communique sur une production de 500.000 d'ici 2020. Ce dont les observateurs commencent fortement à douter. 

Et si jusqu'à présent la Bourse est plutôt clémente avec Tesla (le cours a baissé fin juin mais est remonté depuis), la confiance pourrait s'émousser à la prochaine mauvaise nouvelle la concernant. D'autant que les investisseurs sont dubitatifs concernant certaines décisions d'Elon Musk comme le rachat par exemple de l'entreprise de panneaux solaires SolarCity pour 2,8 milliards de dollars. Ils estiment que le patron de Tesla s'éparpille trop plutôt que de se concentrer sur l'essentiel. Le teasing sur Twitter suffira-t-il à les rassurer?

Frédéric Bianchi
https://twitter.com/FredericBianchi Frédéric Bianchi Journaliste BFM Éco