BFM Business

Des passagers ont-ils voyagé debout dans un Boeing de la Pakistan Airlines?

La PIA a enregistré plus de 300 millions de dollars de pertes l'an passé

La PIA a enregistré plus de 300 millions de dollars de pertes l'an passé - Farooq Naeem - AFP

Selon le journal The Dawn, un Boeing 777 de la compagnie nationale pakistanaise aurait transporté 7 passagers en trop, qui n'auraient ainsi pas pu s'asseoir durant le vol. Des affirmations "sans fondement", selon l'entreprise.

Faire un vol Karachi-Médine (plus de 3.000 kilomètres pour environ 4h30 d'avion) sans pouvoir s'asseoir? Ce serait la peu enviable expérience vécue par sept passagers d'un Boeing 777 de la Pakistan international airlines (PIA) le 20 janvier dernier, selon le journal pakistanais The Dawn, cité par la BBC.

Alors que l'avion n'était autorisé à transporter que 409 passagers, 416 personnes auraient été embarquées sur le vol PK743. Toujours selon The Dawn, les sept personnes supplémentaires seraient restées debout dans les couloirs car il n'y avait plus de siège libre. La PIA leur aurait donné des cartes d'embarquement manuscrites, qui n'étaient donc pas imprimées à partir d'un ordinateur. Du coup, ces 7 passagers en plus ne figuraient pas sur la liste électronique du vol.

Le commandant de bord, Anwar Adil, ne se serait rendu compte de la présence de ces passagers qu'après le décollage, alors qu'il était, selon lui, trop tard pour faire demi-tour.

Enquête interne

La PIA a depuis ouvert une enquête interne pour comprendre comment une telle erreur a pu se produire. Un porte-parole de la compagnie a confirmé au Guardian la présence des sept passagers en plus par rapport à la limite autorisée, mais a jugé "exagérées et sans fondement" les affirmations comme quoi ces passagers auraient voyagé sans siège.

Voyager debout dans un avion est évidemment très dangereux. Outre l'évident manque de confort, les passagers sans siège n'ont pas accès aux masques à oxygène en cas de dépressurisation, et peuvent gêner une évacuation d'urgence.

Dans tous les cas, le couac est énorme pour la PIA qui avait déjà été accusée de servir de la nourriture moisie à ses passagers La compagnie, qui faisait autrefois la fierté du Pakistan, a accusé une perte de 306 millions de dollars en 2015, après 304 millions en 2014.

J.M.