BFM Business

DCNS va devenir "Naval Group"

DCNS veut gagner en notoriété

DCNS veut gagner en notoriété - Charly Triballeau - AFP

Le champion français de la construction maritime militaire va changer de nom et de logo dans le but de "gagner en notoriété". Coût de l'opération: 3 millions d'euros.

Petite révolution chez DCNS. Le constructeur naval français va changer de nom et de logo et se nommer "Naval Group", afin "de gagner en notoriété et en attractivité (et) soutenir son développement en France et à l'international", a annoncé son PDG Hervé Guillou.

"Nous avons besoin d'un trait d'union entre notre passé et notre vocation; la mer et les bateaux", a déclaré Hervé Guillou à des journalistes en dévoilant la nouvelle appellation du groupe.

Un coût de 3 millions d'euros

"Dans ce besoin d'identité, nous avons choisi de changer de nom (...) qui est ce trait d'union entre notre glorieux passé d'innovation et notre futur", a-t-il ajouté. Le coût de l'opération se monte à 3 millions d'euros, a précisé un porte-parole interrogé par l'AFP.

Le groupe naval, héritier des premiers arsenaux créés par Richelieu, a également publié un livre, "400 ans d'innovation navale", écrit par Pascal Griset, professeur à la Sorbonne, et paru chez Nouveau Monde Editions.

Naval Group plonge ses racines dans la construction des arsenaux du royaume de France, décidée en 1631 par le cardinal de Richelieu et mise en oeuvre par Colbert.

Un hommage au passé

"Nous avons voulu rendre hommage à notre passé en demandant au professeur Griset de faire un livre absolument magnifique sur l'histoire de 400 ans d'innovation dans le domaine naval", a précisé Hervé Guillou.

Selon lui, ce changement de nom se justifie par le manque de visibilité du groupe, notamment à l'étranger, et son besoin d'attirer des jeunes.

Il intervient alors que le groupe change de dimension après avoir été sélectionné en 2016 par l'Australie pour son futur programme de sous-marins et avoir créé une filiale spécialisée dans les énergies marines renouvelables.

Naval Group est le leader européen du naval de défense et un acteur majeur dans les énergies marines renouvelables. Son chiffre d'affaires en 2016 était de 3,2 milliards d'euros et il emploie environ 12.800 collaborateurs.

J.M. avec AFP