BFM Business

Comment les marques automobiles profitent de la pénurie de carburant 

Surfant sur le risque de pénurie de carburant, les marques automobiles intensifient leur communication autour des véhicules propres (image d'illustration)

Surfant sur le risque de pénurie de carburant, les marques automobiles intensifient leur communication autour des véhicules propres (image d'illustration) - Damien Meyer - AFP

"Alors que de plus en plus de stations-service ferment leurs pompes ou limitent la distribution de carburant, les professionnels de l’automobile intensifient leur communication autour des véhicules propres."

En France, on n'a (presque) plus de pétrole mais on a... des véhicules électriques! Face au risque de pénurie de carburant qui guette l'Hexagone, certains constructeurs automobiles ont décidé d'utiliser la publicité et les réseaux sociaux pour s'adresser -avec humour- aux automobilistes malheureux. Et plus particulièrement à ceux déjà privés d'essence ou de gazole. 

Les équipes de Renault sont les premières à avoir dégainé. Mardi soir, la firme au losange a publié un tweet accompagné du slogan "en France on n’a plus de pétrole mais on a des Zoe", slogan repris dans des titres de presse le lendemain. Une manière de vanter les mérites de sa citadine 100% électrique. Un modèle qui s’affranchit des passages à la pompe et qui connaît un joli succès en France comme en Europe. Depuis 2012, plus de 50.000 exemplaires sont sortis des chaînes de production de l’usine de Flins dans les Yvelines.

Quelques heures après ce post, Citroën a emboîté le pas à Renault. Les communicants de la marque aux chevrons ont également choisi de s’adresser aux conducteurs dépourvus de carburant, mais aussi à ceux qui sont excédés de faire la queue à l’entrée des stations-service. 

Citroën qualifiant sa gamme de véhicules propres, comportant la petite citadine C-Zero, l'utilitaire Berlingo ou la plus récente e-Méhari, de "coupe-file".

À noter que dans le clan des tricolores, seule la marque Peugeot n'a pas profité de l'occasion pour communiquer autour de la iON, son modèle électrique calqué sur les Citroën C-Zero et Mitsubishi i-Miev. Le constructeur sochalien étant actuellement occupé par le lancement de la seconde génération de son crossover 3008... qui embarque dans le coffre une trottinette électrique. 

Les constructeurs étrangers ont aussi leur mot à dire

Du côté des marques étrangères, la raréfaction du carburant en France n’a pas beaucoup inspiré les communicants. Seule la division française du coréen Kia en a profité pour rappeler aux internautes la présence dans sa gamme du Kia Soul EV. Un crossover urbain 100% électrique, doté de la célèbre garantie de 7 ans chère à la marque.

Enfin, le constructeur suédois Volvo, propriété du chinois Geely, a lui choisi de mettre en avant ses modèles hybrides rechargeables qui associent à un moteur thermique (à essence) un bloc électrique. Une technologie qui permet d'offrir aux conducteurs plus d'autonomie qu'un véhicule 100% électrique et qui leur assure surtout de ne jamais tomber en panne d'essence ou de courant.

Antonin Moriscot