BFM Business

Citroën: "nous sommes en marche pour atteindre 50% de ventes hors Europe"

Citroën va mettre le cap sur la Chine en 2013

Citroën va mettre le cap sur la Chine en 2013 - -

Frédéric Banzet, directeur général de Citroën, explique à BFM Business, ce mercredi 9 janvier, que l’avenir du groupe se situe désormais à l’international, c’est-à-dire en dehors de l’Europe. La priorité est mise sur la Chine.

Ce n’est un secret pour personne:PSA va mal. Le constructeur automobile a encore publié, ce mercredi 9 janvier, des résultats commerciaux en forte baisse. Les ventes du groupe sont ainsi passées sous la barre des 3 millions d’unités, en 2012.

Invité dans l’émission Le Grand Journal de BFM Business, Frédéric Banzet, directeur général de Citroën, rappelle que le marché européen tire vers le bas le constructeur. Et "Pour 2013 nous ne prévoyons pas un rebond de ce marché, puisque nous tablons sur une baisse comprise entre 3 et 5%".

PSA a ainsi fixé le cap pour sortir du marasme du marché automobile : s’internationaliser davantage."Le groupe PSA s’est donné pour objectif d’arriver à 50% de ventes hors de l’Europe et nous sommes en marche pour atteindre cet objectif", précise Frédéric Banzet.

"La première priorité pour Citroën est la Chine", ajoute-t-il. La Russie et l’Amérique latine sont aussi ciblées.

Deux véhicules pour la Chine

Dans le seul cas de Citroën, la part des ventes hors Europe, est passée de 33 à 36% en 2012. Pour augmenter ce ratio, le constructeur table sur plusieurs modèles. Frédéric Banzet cite ainsi deux nouveaux modèles la C4L et la C-Elysée.

"Ces deux nouveaux véhicules sont au cœur des marchés émergents",explique le directeur général de Citroën, et plus particulèrement la Chine."Ces deux voitures s’adaptent aux goûts de la clientèle chinoises qui sont assez différents de ceux de la clientèle européenne", poursuit-il.

Frédéric Banzet indique que Citroën compte vendre, en Chine, entre 70 000 et 90 000 unités pour chacun de ces deux modèles.

Julien Marion