BFM Business

Cette compagnie met Los Angeles à 65€ de l'Europe et ce n'est pas fini

-

- - Wow Air

La compagnie islandaise WOW Air met en vente des billets d'avion en quantité limitée entre la côte ouest américaine et le Vieux continent à des prix défiant toute concurrence. Et son PDG anticipe déjà l'ère du billet d'avion gratuit.

La bataille du low-cost bat son plein sur les vols transatlantiques. Après des annonces de prix spectaculaires de Norwegian et de la française French Blue en juin dernier, c'est au tour de la compagnie islandaise WOW Air de frapper un grand coup. La toute jeune compagnie de Reykjavik propose en effet des billets en quantité limitée entre la côte ouest américaine (Los Angeles, San Francisco) et l'Europe (Stockholm, Bristol, Copenhague et Édimbourg) pour un montant de 69,99 dollars (65 euros).

À ce prix-là, il ne s'agit évidemment que d'un aller simple au départ des États-Unis et sur la période allant du 15 janvier au 5 avril. Mais un Européen qui serait intéressé peut toujours le prendre en vol retour avec un aller simple au départ de l'Europe facturé aux alentours de 250 euros (on trouve des Paris-Los Angeles à 245 euros sur WOW Air). Ce qui fait un aller-retour entre l'Europe et Los Angeles pour 310 euros! 

"L'objectif de WOW Air est de permettre à tout le monde de voler en proposant les tarifs les plus bas sur le marché, explique Skuli Mogensen, le fondateur et PDG de la compagnie aérienne, dans un communiqué. Je suis très fier avec ces tarifs de 69,99 dollars de permettre à des milliers de personnes qui ne pourraient pas se le permettre de voyager."

Voyager mais dans quelles conditions? À bord de l'Airbus A330, ce sera en effet assez spartiate. La compagnie vous fera payer le bagage en soute ainsi que le moindre sandwich ou la moindre bouteille d'eau. Si vous voulez surfer sur internet, vous pouvez aussi oublier. WOW Air n'a pas installé d'équipement Wifi à bord comme le font aujourd'hui de plus en plus de compagnies. D'abord parce que l'installation est coûteuse, ensuite parce qu'elle alourdit le poids de l'avion. Or qui dit avion plus léger dit moindre consommation de carburant.

Le billet gratuit en ligne de mire

Bref, WOW Air a pensé à tous les détails pour tirer les prix vers le bas. Car comme le rappelle Pierre Bergeron, analyste aérien et automobile chez Société Générale, "le low-cost long-courrier concerne aujourd'hui quelques produits d'appel mais je ne le vois pas s'imposer comme une vraie alternative aux majors." Le modèle des compagnies low-cost est en effet basé sur des rotations d'avion importantes, ce qui est impossible sur le long-courrier. Par ailleurs, la stratégie des hubs des grandes compagnies qui consiste à amener les passagers des petits vers les grands aéroports puis les embarque sur des longs-courriers permet de bien verrouiller le marché.

Mais comme le leader du low-cost long-courrier Norwegian, WOW y croit. Skuli Mogensen, qui a créé la compagnie en 2011 après avoir fait fortune dans le logiciel et les télécoms, est même persuadé qu'à terme, les billets seront gratuits. Et plus vite que ce que l'on pense. Il rejoint en cela Michael O'Leary, le patron de Ryanair, qui faisait une prédiction similaire il y a quelques semaines à peine. 

Le décollage impressionnant de WOW

Selon lui en effet, l'industrie ne pourra pas se reposer très longtemps sur le prix du billet. L'Islandais voit un avenir proche où le voyage sera financé par les frais accessoires du voyage ainsi que des commissions prises sur les réservations d'hôtel, les repas, les locations de voiture. La compagnie ponctionnerait sa dîme sur toutes les dépenses du voyageur pour lui offrir le billet d'avion.

Les tarifs attractifs pratiqués par la compagnie islandaise ont en tout cas déjà séduit un large public. Créée il y a moins de 6 ans, WOW Air a transporté 1,6 million de passagers en 2016 et prévoit de grimper à 6 millions par an d'ici 2020. 

Frédéric Bianchi
https://twitter.com/FredericBianchi Frédéric Bianchi Journaliste BFM Éco