BFM Business

Boeing vante son 737 MAX 10, "le plus français" de ses programmes

Jean-Marc Fron, le directeur général de Boeing France, était l’invité de BFM Business ce mercredi. Le dirigeant a notamment mis l’accent sur les retombées positives du nouvel appareil moyen-courrier pour l’économie française.

Alors que la traditionnelle bataille entre Airbus et Boeing fait rage au salon du Bourget, l’avionneur américain a joué sur la corde sensible ce mercredi, en vantant les composantes made in France de son nouvel appareil, le 737 MAX 10.

Invité de BFM Business, Jean-Marc Fron, directeur général de Boeing France, a ainsi rappelé que l'avionneur américain "achète tous les ans pour 6 milliards de dollars à l’industrie française".

"Donc on est très contents de parler du 737 MAX, pour plusieurs raisons: d’abord parce qu’il marche très bien, mais aussi car on l’appelle 'l’avion le plus français de tous les programmes Boeing'", a-t-il poursuivi.

30.000 emplois en France

Le 737 MAX 10 serait donc en grande partie frenchie. "Il y a énormément de fournisseurs français qui travaillent dessus, en particulier la motorisation - 50% du moteur du 737 est fabriqué par Safran", a-t-il indiqué. "Il y a également d’autres sociétés, plus petites, comme Crouzet, qui fabrique des capteurs de proximité. Après, il y a les grands noms traditionnels comme Thales, Zodiac, tous ceux-là sont présents. Cela représente 30.000 emplois directs ou indirects que Boeing soutient en France", a-t-il assuré.

Y.D.