BFM Business

Automobilistes: votre essence coûtera plus cher au 1er janvier

La taxe sur l'essence va augmenter.

La taxe sur l'essence va augmenter. - Charly Triballeau - AFP

Ségolène Royal avait annoncé qu'elle allait augmenter la taxe sur le diesel et réduire celle sur l'essence. Mais elle avait oublié la mesure votée dans le cadre de la contribution climat énergie.

Contrairement à ce que le gouvernement laissait penser, la taxe sur l'essence augmentera, elle aussi, au 1er janvier prochain. Tout comme celle du diesel. Seule l'essence contenant au moins 10% de bioéthanol - le sans plomb 95E10 - échappera à cette hausse de fiscalité.

Les automobilistes ont décidément de quoi s'y perdre. C'est une mesure annoncée par Ségolène Royal, le 7 octobre dernier, qui a semé la confusion. On est alors en plein scandale Volkswagen, la ministre décide d'augmenter la taxe sur le diesel et de réduire celle sur l'essence à compter du 1er janvier prochain. La taxe sur le gazole devait donc augmenter d'un centime, celle sur l'essence était censée baisser d'autant.

Entorse au principe de stabilité fiscale

Simplement, c'est sans compter une autre mesure, votée presque un an plus tôt, dans le cadre cette fois de la contribution climat énergie. La ministre s'est bien privée à l'époque de rappeler cette mesure, qui vient en fait alourdir l'ensemble des taxes carburants, y compris sur l'essence. Au final, les automobilistes verront bien la fiscalité augmenter, que ce soit sur le gazole ou sur l'essence.

Cette hausse de la fiscalité sur les carburants rapportera près de 2,5 milliards d'euros à l'État. Autant dire qu'il s'agit bien d'une nouvelle entorse au principe de stabilité fiscale.

Caroline Morisseau