BFM Business

Automobile: la France à la traîne de l'Europe en mai

Renault a vu ses ventes progresser plus vite que celles de ses concurrents en mai.

Renault a vu ses ventes progresser plus vite que celles de ses concurrents en mai. - -

Les ventes de véhicules ont progressé de 4,5% en Europe en mai, mais seulement de 0,3% en France. En revanche, Renault a fait la course en tête parmi les constructeurs.

Des chiffres de ventes automobiles en demi-teinte. Elles ont progressé, de 4,5% en mai selon les données publiées ce 17 juin par l'Association des constructeurs européens d'automobiles (ACEA). Celle-ci précise que c'est le neuvième mois de hausse consécutif.

Mais elle regrette que le nombre de nouvelles immatriculations au mois de mai, à 1.093.448, soit le deuxième plus faible enregistré pour un mois de mai depuis 2003.

Le bilan est moins contrasté pour la France: elle fait moins bien que tous les autres grands marchés de l'UE, hors Italie, seul pays en recul en mai, de plus de 3,8%. Il s'est vendu 0,3% de voitures en plus dans l'Hexagone le mois dernier, contre 17% de progression en Espagne, 5% en Allemagne et 7,7% au Royaume-Uni.

PSA à la traîne

Sur les cinq premiers de l'année, avec +3%, la France fait également moins bien que la plupart des autres, en particulier la Grande-Bretagne (+11,6%) et l'Espagne (+16,3%).

Les constructeurs français, eux, font la course en tête. En tout cas Renault, qui s'est distingué le mois dernier avec un bond de 18,8% de ses ventes par rapport à mai 2013. La low cost Dacia continue de tirer ses ventes, avec une hausse de 25,1%. Mais la marque au losange se tient, avec 16,2% d'augmentation.

Suivent Nissan, l'allié japonais de Renault, dont les ventes progressent de de 10,7%. Puis Volkswagen, juste derrière avec une croissance de 9,6% de ses ventes par rapport à mai 2013. PSA, lui, n'affiche qu'une hausse de 4,3% (+4,9% pour Peugeot, +3,5% pour Citroën).

N.G. avec Reuters