BFM Business

Audi sur les traces de Tesla 

La marque premium de Volkswagen entend rattraper son retard sur les véhicules électriques en investissant 1 milliard d'euros par an.

L'avenir d'Audi passe par l'électrique. Après la technologie e-tron, des voitures hybrid rechargeable disponible sur l'A3 et le crossover Q7, la marque premium de Volkswagen s’apprête à mettre le paquet sur la voiture tout électrique. Une stratégie qui s’inscrit dans le cadre du plan pour la décennie à venir présenté ce mercredi par le président d’Audi, Rupert Stadler.

Il s'agit évidemment de tourner la page des moteurs diesel truqué, mais pas seulement. Audi veut aussi rattraper son retard sur le marché de la voiture électrique haut de gamme. Elle vient à la suite de Tesla, qui s'est lancé en premier sur ce segment. Il est à noter que toutes les marques allemandes s'y mettent. Avant Audi, BMW et Mercedes ont déjà dévoilé leurs ambitions en la matière.

Un budget annuel d'un milliard d'euros

Il s’agit du premier exemple concret de la remise à plat de la stratégie de l'entreprise après le scandale du Dieselgate révélé en septembre dernier. La marque se donne pour objectif que 25% de ses ventes soient des voitures électriques. Pour y parvenir, Audi va y consacrer 1 milliard d'euros par an. Cela représente un tiers de son budget annuel en R&D.

Dans le secteur automobile en général, la technologie électrique va devenir incontournable. Déjà en Chine, de nombreuses villes interdisent progressivement les véhicules à moteur thermique. Une démarche que compte mettre en place certains pays comme la Norvège.

Mathieu Sevin, édité par A.R.