BFM Business

Après la grève, Vélib' s'engage sur un "plan d'action" et promet 19.000 vélos en circulation au printemps

Vélib' est confronté à des difficultés de maintenance depuis le début de la grève.

Vélib' est confronté à des difficultés de maintenance depuis le début de la grève. - BFM Paris

Confronté à d'importantes difficultés de maintenance dues à la forte utilisation des Vélib' pendant la grève, le service de vélo parisien promet un "plan d'action" et le déploiement de nouveaux vélos jusqu'au printemps.

Les sept semaines de grève auront été particulièrement éprouvantes pour les usagers du Vélib'... et pour le service lui-même. Durant cette période, 130.000 courses en moyenne ont été réalisées chaque jour par 80 à 100.000 usagers différents. Des chiffres qui pourraient illustrer le succès du service, pourtant sa sur-fréquentation a occasionné d'importants dysfonctionnements.

"Cette fréquentation inédite, la durée imprévisible de la grève, les ouvertures et fermetures et fermetures aléatoires de lignes de transport, les demandes de fermetures de stations pour des manifestations ou encore les difficultés rencontrées par les agents Vélib' pour se déplacer et effectuer leurs missions sur le terrain ont été autant de facteurs qui ont impacté la qualité du service Vélib", résume l'opérateur dans un communiqué. 

3.000 vélos neufs 

Au sortir de la grève, l'opérateur Smovengo s'engage en conséquence sur "un plan d'action pour améliorer la disponibilité des vélos et augmenter leur nombre sur le terrain". 750 vélos supplémentaires chaque semaine doivent être déployés pour atteindre dans un premier temps 16.000 vélos sur le terrain "courant mars" puis 19.000 les mois suivants. En tout, 3.000 vélos neufs doivent être injectés dans la flotte de Vélib'. 

Le nombre de Vélib' en circulation est tombé à 11.000 début janvier, contre 16.000 avant le début de la grève, selon les chiffres communiqués par Smovengo. 

L'opérateur assure que les capacités de réparation dans les ateliers sont à nouveau "optimales" et que les "efforts soutenus des équipes de terrain sont maintenus pour réparer au plus vite les pannes légères".