BFM Business

Aménagement de la place de la Bastille: un projet néfaste pour le réseau de bus?

La place de la Bastille

La place de la Bastille - Althabegoīty / Bayle

La RATP et Ile-de-France Mobilités ont alerté la mairie de Paris à plusieurs reprises sur les travaux de réhabilitation de la place de la Bastille. Selon eux, le projet risque de pénaliser la circulation des bus.

Les travaux d'aménagement de la place de la Bastille suscitent des inquiétudes. Depuis octobre 2017, la mairie de Paris a reçu trois notes émises par Ile-de-France Mobilités et la RATP alertant sur les effets néfastes du réaménagement de la place, notamment en ce qui concerne la circulation des bus. Des alertes que la mairie de Paris aurait sciemment ignorées, selon Le Figaro

Dans le détail, les notes de la RATP et d'IDF Mobilités mettent en avant les problèmes relatifs aux arrêts de bus qui seront supprimés de la place pour être réimplantés un peu plus loin. La régie des transports parisiens et le syndicat des transports d'Ile-de-France craignent que les correspondances entre les stations de métro et les arrêts de bus deviennent beaucoup plus longues, ce qui risque de pénaliser les personnes à mobilité réduite. 

Risque d'embouteillages 

Autre problème, ces futurs arrêts de bus risquent de provoquer de nombreux blocages et embouteillages, notamment au niveau des carrefours situés en amont de la place de la Bastille, indiquent la RATP et Ile-de-France Mobilités. 

"Je crois qu'Ile-de-France Mobilités et la RATP ont fait des demandes qui doivent être entendues. Parce qu'il serait dommage de réaliser un aussi beau projet de réhabilitation de la place sans avoir bien pensé les circulations", a réagi Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France et d'Ile-de-France Mobilités. 

La mairie de Paris se veut rassurante 

Contactée, la mairie de Paris a indiqué que des études de circulation étaient effectuées et présentées à la Préfecture de police. Elle assure par ailleurs que la place de la Bastille sera fluide et que, si embouteillages il y a, ils ne concerneront pas la RATP puisque des couloirs de bus seront bien aménagés sur la place. 

S'agissant des correspondances, la municipalité affirme que les nouveaux arrêts de bus seront réimplantés de manière à ce que la recherche d'une station de métro ne constitue pas une difficulté particulière pour les nombreux usagers. 

Dah Magassa avec Paul Louis