BFM Business

Alstom monte à 33% sa part dans son partenaire russe TMH

Le Français Alstom augmente sa participation de 25 à 33% dans partenaire russe Transmacholding.

Le Français Alstom augmente sa participation de 25 à 33% dans partenaire russe Transmacholding. - Jean-Sébastien Evrard - AFP

Le groupe français Alstom a annoncé mardi débourser 54 millions d'euros pour monter à 33% sa participation dans Transmacholding (TMH), numéro un russe de la construction ferroviaire, dont il détenait 25% jusqu'ici.

"Alstom a conclu l'accord pour acquérir 8% d'actions supplémentaires dans (...) TMH auprès de (la société fédérale des chemins de fer) RZD pour un montant de 54 millions d'euros. Grâce à cette opération, Alstom a désormais une participation de 33% dans TMH et conservera deux sièges au sein de son conseil d'administration", selon un communiqué publié par l'industriel français.

Le marché de la LGV russe en ligne de mire

Alstom avait confirmé en juin dernier avoir entamé des discussions en vue d'augmenter sa part dans son partenaire pour le matériel roulant. Le groupe est candidat pour assembler les trains pour la première ligne à grande vitesse russe, dont RZD a confié la conception à un consortium chinois.

Avec l'augmentation de cette participation dans TMH, les deux partenaires continueront à fournir des trains, et "assureront la livraison de projets ferroviaires clés en main, d'infrastructures et d'équipements de signalisation, ainsi que l'exportation de produits et de pièces", ajoute Alstom.

C. B avec AFP