BFM Business

Air France: reprise surprise des négociations avec les hôtesses et stewards

Air France accepte de négocier les modalités d'application de son plan de restructuration

Air France accepte de négocier les modalités d'application de son plan de restructuration - -

Alors que les hôtesses et stewards avaient rejeté le plan de restructuration cet été, Air France accepte de reprendre les discussions. Mais l’objectif de réaliser 20% d’économie ne changera pas.

Air France rouvre les négociations avec les hôtesses et stewards, plus précisément avec les représentants des PNC (personnel naviguant commercial). Ces derniers avaient rejeté le plan de restructuration Transform 2015 l'été dernier.

Il s'agit d'un véritable retournement de situation.

"Il est exclu de rouvrir les négociations avec les PNC. Ce serait injuste vis-à-vis des autres catégories de personnels, comme les pilotes et le personnel au sol qui ont signé l'accord", c'étaient les mots d'Alexandre de Juniac, il y a trois semaines.

Cinquième année consécutive dans le rouge

La direction de la compagnie se contredit aujourd'hui, jeudi 6 décembre. D'accord pour reprendre les discussions, mais il s'agit de renégocier les modalités d'application du plan. Car il est hors de question de revenir sur l'objectif de réaliser 20% d'économies et de gagner en productivité.

Devant le risque de plus en plus évident de grève, le PDG d'Air France a donc préféré changer d'avis. Au siège d'Air France, on assume ce revirement. Il vaut mieux un mauvais accord que de prendre le risque d'enfoncer un peu plus Air France dans le chaos. Car pour la cinquième année consécutive, la compagnie aérienne française clôturera l'année dans le rouge... vif.

Mathieu Sévin