BFM Business

Air France réorganise son pôle régional

Capture d'écran du site de HOP!, en construction

Capture d'écran du site de HOP!, en construction - -

La compagnie aérienne officialise ce lundi 28 janvier la fusion de ses filières régionales au sein d’une seule entité, HOP! Le but : rationaliser l’offre pour la rendre rentable.

En finir avec les déficits sur l’offre régionale, voilà l’objectif d’Air France. Actuellement, plusieurs filiales sont chargées d'assurer les liaisons entre les aéroports secondaires. Il s'agit de rationaliser cette offre. C’est-à-dire de faire mieux, plus simple, et surtout rentable.

Les filiales BritAir, Régional et Airlinair vont fusionner. Cette nouvelle compagnie sera baptisée HOP! et verra le jour au printemps. Pour améliorer la productivité de ce pôle, la flotte va être optimisée. Les avions resteront moins longtemps immobilisés au sol, et les effectifs seront légèrement réduits.

Une grille tarifaire proche de celle d'Air France

Dans un souci de cohérence avec la maison-mère, la grille tarifaire de HOP! sera très proche de celle d'Air France, dévoilée le 7 janvier dernier. Il y aura donc des tarifs "mini", avec ou sans options, pour capter une clientèle plus large.

HOP! sera le troisième pilier de la reconquête du réseau court et moyen-courriers. La compagnie Air France aura en charge les lignes principales, comme Paris-Nice. Transavia assurera les destinations loisirs, principalement sur le bassin méditerranéen. Enfin HOP! aura pour mission d'alimenter les hubs de Roissy et d'Orly, et d'assurer les liaisons entre certaines villes moyennes en France et en Europe.

Mathieu Sevin