BFM Business

Air France: jusqu'à 3.000 postes supprimés selon les syndicats

Air France envisagerait de réduire encore plus la voilure que ce qui était prévu dans son plan "Transform 2015".

Air France envisagerait de réduire encore plus la voilure que ce qui était prévu dans son plan "Transform 2015". - -

La compagnie aérienne franco-néerlandaise pourrait annoncer de nouvelles suppressions de postes mercredi 31 juillet. Déjà ce mardi, les représentants du personnel en évoquent 2.500 à 3.000.

De nouvelles réductions d'effectifs pourraient intervenir chez la compagnie aérienne franco-néerlandaise. Les syndicats d'Air France affirment, ce mardi 30 juillet, que 2.500 à 3.000 postes risqueraient d'être supprimés.

BFM Business avait annoncé, dès le 18 juillet, de nouvelles mesures de rentabilité à venir, comme des fermetures de ligne, la sous-traitance de certaines destinations, une réorganisation des bases province ainsi que des suppressions de postes.

Air France-KLM, qui prépare actuellement de nouvelles mesures d'économies dans le cadre de son plan de retour à la rentabilité, "Transform 2015", a reconnu vendredi envisager des suppressions de postes. Ces dernières se concentreraient sur le segment moyen-courrier, celui qui subit le gros des pertes du groupe.

2.500 suppressions de postes au minimum, non plus au maximum

"Le chiffre qui circule est de 2.500 à 3.000 suppressions de postes", a déclaré Didier Fauverte, secrétaire général de la CGT à Air France. "En l'espace de quatre ans, on aura fait partir plus de 10.000 salariés dans l'entreprise". Air France ne confirmait pas ces chiffres.

Un comité central d'entreprise se tient demain, mercredi 31 juillet, chez Air France. Les détails du nouveau plan devraient y être exposés devant les représentants du personnel.

Si elles étaient confirmées, ces suppressions d'effectifs viendraient s'ajouter à celles déjà actées dans le plan "Transform 2015", soit 5.122 suppression de postes et 20% de réduction des coûts d'ici fin 2014.

Nina Godart et AFP