BFM Business

Accord de compétitivité: PSA prône une modération salariale

PSA négocie actuellement les termes d'un accord de compétitivité.

PSA négocie actuellement les termes d'un accord de compétitivité. - -

Dans le cadre de l'accord de compétitivité, toujours en cours de négociation, la direction du constructeur proposerait de geler les augmentations générales en 2014, selon la CFDT. En 2015 et 2016, celles-ci seraient indexées sur les résultats de l'entreprise.

PSA Peugeot Citroën a proposé, jeudi 5 septembre, un gel des augmentations générales de salaires en France, pour 2014, et des hausses limitées en 2015 et 2016, dans le cadre de l'accord de compétitivité qu'il négocie actuellement pour trois ans, a-t-on appris auprès de deux représentants syndicaux.

"La direction propose un gel des augmentations générales en 2014 et un budget modéré pour les augmentations individuelles", a plus précisément déclaré Jean-Allart Gillet, représentant CFDT, dans un message adressé à Reuters.

"Pour 2015-2016, la direction propose une modération salariale selon les résultats du rebond de l'entreprise", a indiqué de son côté Franck Don, représentant de la CFTC.

Les sujets sensibles abordés

Jusqu'à la coupure estivale, le groupe a rencontré les syndicats chaque semaine pendant deux mois. Les négociations ont porté jusqu'ici sur l'évolution des métiers, la mobilité et la gestion des fins de carrière pour les salariés les plus âgés. Direction et syndicats attaquent maintenant les sujets les plus sensibles: salaires, flexibilité et durée du travail.

En grande difficulté financière en raison de sa forte exposition à un marché européen morose, le premier constructeur automobile français veut porter à 100% le taux d'utilisation moyen de ses usines en Europe d'ici 2016, dans le cadre d'un pacte de compétitivité inspiré de l'accord signé en mars chez Renault.

Y. D. et Reuters