BFM Business

A400M: l'incident dû à un problème de moteur

-

- - Bertrand Guay - AFP

Airbus a confirmé ce mercredi 3 juin les problèmes évoqué quelques semaines auparavant pour expliquer le crash de son avion militaire A400M à Séville en mai. Trois des moteurs de l'appareil ont ainsi été gelés au décollage.

Trois des quatre moteurs de l'A400M qui s'est crashé le 9 mai en Espagne ont connu des problèmes de puissance au décollage, selon les premières analyses communiquées mercredi par Airbus Defence & Space, filiale d'Airbus Group.

Cette perte de puissance, que l'équipage de l'avion de transport militaire n'a pas réussi à corriger, est conforme aux problèmes identifiés le 19 mai, précise Airbus Defense & Space dans un communiqué.

Airbus Defence & Space avait demandé le 19 mai à tous les pays exploitant l'A400M d'inspecter les systèmes de contrôle des moteurs de l'avion à la suite de la découverte d'une anomalie potentielle sur le système informatique gérant les moteurs. La division précise mercredi ne pas ajouter d'autres recommandations, les autres systèmes de l'avion ayant fonctionné normalement durant le vol.

J.M. avec Reuters