BFM Business

Yahoo réduit sa participation dans Alibaba

Yahoo avait besoin de se délester de cette participation pour faire face à ses difficultés (Photo:DR)

Yahoo avait besoin de se délester de cette participation pour faire face à ses difficultés (Photo:DR) - -

Le célèbre site internet vient de vendre la moitié de sa participation dans son partenaire chinois...qui rachète lui-même la part de Yahoo. La transaction s'élève à un peu plus de 7 milliards de dollars.

Alibaba se détache de Yahoo. Le site chinois a racheté la moitié de ses parts détenues par le géant américain (20% du total). Alibaba débourse ainsi 7 milliards de dollars pour s’affranchir un peu plus de son partenaire. Sept fois plus que ce que Yahoo avait déboursé, en 2005, pour s’approprier 40% du capital d’Alibaba....

Pourquoi Yahoo a cédé ses parts à Alibaba ?

Depuis plusieurs mois, les relations se sont tendues entre les deux entreprises. Alibaba s'est, à plusieurs reprises, affranchi de l'accord de son partenaire pour prendre des décisions stratégiques. Le site chinois ne cachait pas ses intentions : il voulait retrouver son indépendance. Alibaba avait même laissé entendre, il y a quelques mois, qu'il était prêt à racheter Yahoo. Il est vrai que la participation de Yahoo dans Alibaba constitue un peu la pépite de la société américaine.

Une partie importante de la valorisation du site en dépend. Les rumeurs de cession circulaient depuis des mois, et Yahoo, actuellement à la peine, a besoin de se délester de certains actifs. Cette vente n'est ainsi qu'une étape : Yahoo cèdera toute sa participation dans les mois à venir, notamment au moment d'une entrée en bourse d'Alibaba.

Quelle est l’importance d’Alibaba ?

Ce site est l’un des leaders du e-commerce en Chine, et il n’a pas à rougir face aux géants américains du secteur : Alibaba vaut aujourd’hui 66 milliards de dollars, soit plus qu’eBay. Le chemin parcouru depuis 1999 et sa fondation par Jack Ma est impressionnant. Cet ancien enseignant en anglais est aujourd’hui à la tête d’une fortune estimée à 3 milliards de dollars !

Le groupe est en réalité un géant du business to business, une sorte de grossiste de la vente en ligne. Il est aussi la maison mère de Taobao, le eBay chinois qui compte 370 millions d’utilisateurs (soit plus que la population américaine). Il est l’un des 15 sites les plus visités au monde.

Alibaba propose également un service de paiement façon Paypal, emploie 25 000 salariés et mise beaucoup sur l’international. D’où le nom d’Alibaba, connu dans le monde entier. Malgré tout, le groupe a encore du pain sur la planche s'il veut atteindre tous ses objectifs : l'une des ambitions affichée est en effet de "durer au moins 102 ans".

Anthony Morel et Emmanuel Duteil et BFMbusiness.com