BFM Business

Xavier Niel mise sur la bauxite de Guinée

Xavier Niel rejoint Anne Lauvergeon, ex-PDG d'Areva, et Edouard Louis-Dreyfus, président de la société de transport maritime Louis Dreyfus Armateurs, au capital de la société minière AMR.

Xavier Niel rejoint Anne Lauvergeon, ex-PDG d'Areva, et Edouard Louis-Dreyfus, président de la société de transport maritime Louis Dreyfus Armateurs, au capital de la société minière AMR. - Marin Bureau-AFP

Le fondateur de Free investit dans une société d'exploration minière de bauxite en Guinée. Avec les réserves les plus importantes du monde, ce pays intéresse la Chine qui a besoin de ce minerai indispensable à la production d'aluminium.

Xavier Niel a l'art de surprendre son monde. Alors qu'il lorgne les marchés télécoms en Italie et au Royaume-Uni, le fondateur de Free a acquis une participation minoritaire dans Alliance minière responsable (AMR), société détentrice de permis d'exploration sur un gisement de bauxite en Guinée.

Ni le montant, ni le niveau de cette prise de participation de NJJ Capital, la compagnie holding personnelle de Xavier Niel, n'ont été révélés. Mais il s'agit d'un investissement significatif, selon Thibault Launay, co-fondateur et directeur général adjoint d'AMR. Titulaire d'un permis d'exploration de bauxite couvrant 295 km² dans la préfecture de Boké, cette société est la seule compagnie minière française opérant en Guinée.

Xavier Niel est en bonne compagnie aux côtés d'Anne Lauvergeon, ex-PDG d'Areva, et Edouard Louis-Dreyfus, président de la société de transport maritime Louis Dreyfus Armateurs, également investisseurs dans le capital de la société.

La bauxite est un minerai essentiel pour l'industrie

La bauxite, minerai de couleur rouge, permet de produire de l'aluminium et est à ce titre essentiel pour l'industrie. L'aéronautique, l'automobile, l'industrie alimentaire en sont consommatrices. On trouve aussi des applications dans les verres LCD ou les céramiques pour l'automobile.

"La Guinée, avec environ un tiers des ressources mondiales, est maintenant le pays en ligne pour devenir le principal fournisseur de bauxite de la Chine", explique Thibault Launay. La Chine a de plus en plus besoin d'alimenter ses raffineries d'alumine. Or les grands gisements de bauxite sont peu nombreux dans le monde, essentiellement situés, mis à part en Guinée, en Australie et en Indonésie ainsi qu'en Jamaïque et au Brésil.

L'exploitation de ce minerai peut donc s'envisager avec la perspective d'un avenir économique quasi-garanti, dans ce pays africain qui en détient les premières réserves mondiales. Investisseur avisé, l'entrepreneur français s'est laissé convaincre de placer une partie de sa fortune, hors des nouvelles technologies, son terrain de chasse habituel.

Frédéric Bergé