BFM Business

Walmart aussi veut des drones, et pas seulement pour ses livraisons

Walmart n'entend pas rester à la traîne d'Amazon et Google sur la livraison par drone. Le géant de la distribution a réclamé lundi une autorisation pour effectuer des tests, et réfléchit à de nombreux usages possibles.

Le géant américain Walmart teste lui aussi la livraison par drone. Le groupe a déposé lundi une demande d'autorisation auprès des autorités américaines, avec l'objectif de ne pas se laisser distancer par Amazon.

Surveiller l'extérieur des magasins, les entrepôts ou les parkings, réaliser l’inventaire des stocks grâce à un système de marquage électronique, ou même transporter les courses jusqu'au coffre des clients: Walmart a déjà réfléchi à toutes les utilisations possibles de ses drones.

Le géant mondial de la distribution teste également la livraison à domicile. Une évidence pour le groupe, sachant que 70% des Américains habitent à moins de 8 kilomètres d'un supermarché Walmart.

Concurrence accrue avec Amazon

Walmart entre donc dans la guerre des drones à utilisation commerciale. Le groupe veut réduire l'écart avec Amazon qui teste déjà le principe depuis mars dernier. Le marché est d'autant plus hautement concurrentiel que Google et Alibaba sont également sur les rangs.

La concurrence entre Amazon et Walmart s'est beaucoup exacerbée ces derniers mois. Walmart tente de venir chasser sur les terres d'Amazon en renforçant ses activités de vente en ligne, mais le groupe internet affiche désormais une capitalisation boursière bien supérieure à celle du mastodonte des supermarchés.

Pour le moment, il ne s'agit que de tests en intérieur ou en extérieur. Tous attendent la nouvelle réglementation de l’agence fédérale américaine de l’aviation prévue pour juin 2016. Les autorités n'acceptent aujourd'hui que quelques dérogations.

Hélène Cornet, édité par N.G.