BFM Business

Viadeo: un nouveau PDG pour trouver un "nouvel élan"

Après avoir fondé Viadeo avec Thierry Lunati et Arnaud Lemaitre, Dan Serfaty (photo) quitte son poste de PDG qui a été confié à Renier Lemmens, ex-responsable de Paypal Europe.

Après avoir fondé Viadeo avec Thierry Lunati et Arnaud Lemaitre, Dan Serfaty (photo) quitte son poste de PDG qui a été confié à Renier Lemmens, ex-responsable de Paypal Europe. - Wang Zhao - AFP

Dan Serfaty, cofondateur de Viadeo, a quitté ses fonctions de PDG. Le poste a été confié à Renier Lemmens, ancien responsable de PayPal Europe qui devra rentabiliser ce précurseur des réseaux sociaux professionnels.

Les réseaux sociaux ont le vent en poupe, mais pas tous. Viadeo, l’un des précurseurs des services dédiés aux professionnels, a déjà 11 ans et n’arrive toujours pas à trouver son modèle économique, malgré 65 millions de membres dont 10 en France parmi lesquels moins de la moitié sont actifs.

Pour ce début d’année, l’entreprise qui réalise 95% de son chiffre d’affaires en France doit trouver un nouveau modèle plus rentable. Ce sera la mission de Renier Lemmens. Ex-directeur général de PayPal Europe, il vient remplacer Dan Serfaty, PDG et cofondateur qui a présenté sa démission.

Dans un communiqué, Viadeo indique avoir choisi Renier Lemmens pour "favoriser un nouvel élan managérial afin de réussir ce nouveau cycle de croissance et de développement." Le conseil d'administration doit encore trouver celui qui occupera le poste de président du conseil, a précisé à l’AFP un porte-parole de Viadeo.

En revanche, il a déjà trouvé son directeur général délégué dès la fin du mois de décembre. Son nom n’a pas encore été révélé "sur décision du conseil d'administration".

En Chine, la stratégie qui a plombé les comptes

En quelques semaines, c’est la seconde décision stratégique annoncée par le groupe. Le jour de Noël, Viadeo a annoncé son retrait du marché chinois. Selon l’entreprise, cette stratégie était difficile à rentabiliser et, de fait, plombait ses comptes.

En s’implantant au pays d’Alibaba, le réseau social pensait vraiment qu’il trouverait un levier pour faire décoller ses activités. En 2014, sa perte s’est élevée à 13,5 millions d’euros pour un chiffre d’affaires de 27,5 millions. Le premier semestre 2015 n’a pas été mieux avec un chiffre d’affaires de 13,6 millions d’euros et une perte de 6,9 millions. Le chiffre d'affaires annuel 2015 sera dévoilé le 29 février.

Désormais, ce sera à Renier Lemmens de redéfinir la stratégie du groupe ou le rendre viable. Ce Néerlandais de 51 ans est un spécialiste de la finance. Il a présidé la banque maltaise Novum Bank avant de prendre les fonctions de directeur général de PayPal EMEA. Il a aussi été directeur général délégué de la branche banque de détail de Barclays International, après être passé par GE Capital.

Depuis son introduction en bourse en juillet 2014, l'action Viadeo a dégringolé de 90%. Ce lundi en milieu de journée, elle se traitait à 1,65 euro.

Dan Serfaty et sa famille possèdent 8,35% du capital de Viadeo, via la société AV3. Le reste du capital se répartit entre des fonds d’investissement (57%), Idinvest (11,9%), Ventech (10,4%) et BPI France (5,6%).

Pascal Samama