BFM Business

Vente-privee.com: 2014 encore meilleure que 2013?

Les ventes du fleuron français du web ont crû de 23% en 2013.

Les ventes du fleuron français du web ont crû de 23% en 2013. - -

Le site de ventes en ligne a fait état, lundi 10 février, de ventes en hausse de 23% en 2013 et de sa confiance pour l'année à venir. Ses nouvelles offres fonctionnent, et le site a doublé ses effectifs en trois ans.

"Contrairement à beaucoup de pure-players", vente-privee.com est une "entreprise rentable", a souligné son PDG et fondateur, Jacques-Antoine Granjon à l'occasion de la publication des résultats du groupe, ce lundi 10 février. Il a aussi annoncé des ventes en hausse de 23% et sa confiance pour 2014. Il a également fait état de nouvelles ambitions dans le secteur du tourisme.

Le site dont les membres ont accès à des ventes promotionnelles sur une durée limitée de produits de déstockage, a revendiqué un chiffre d'affaires de 1,6 milliard d'euros. Auparavant spécialisé dans les domaines du textile, l'entreprise a lancé en 2013 une offre culturelle et une autre alimentaire avec Miam Miam. Une initiative qui "fonctionne bien", estime Jacques-Antoine Granjon.

15% de croissance en 2014

Le site a réalisé l'an dernier 10.100 opérations événementielles de ventes, une proportion en augmentation de 65%. Il a vendu 70 millions de produits, et expédié de 50.000 à 150.000 colis chaque jour. Il recense désormais plus de 20 millions de membres, dans les huit pays dans lesquels il est présent. Chaque jour entre 2,5 et 3 millions de personnes visitent le site.

Vente-privee.com emploie aujourd'hui 2.000 personnes, soit deux fois plus qu'il y a trois ans, et a embauché 624 personnes en 2013, souligne le communiqué du groupe. Ces performances rendent le PDG serein pour l'année à venir. En dépit des craintes de baisse de la consommation et des stocks de produits de la part des marques, il s'attend à croître d'au moins 15% l'an prochain.

Des résultats encourageant présentés deux jours après la visite de François Hollande dans les locaux de ce fleuron français du web. Le président de la République et le fondateur de vente-privee.com se sont indignés de l'optimisation fiscale pratiquée par les géants du web. Selon Jacques-Antoine Granjon, Apple, Google, Amazon, Facebook et eBay ne paient pas plus d'impôts dans l'Hexagone à eux trois que l'entreprise vente-privee.com !

N.G. avec AFP