BFM Business

Une boutique Apple repeinte par des militants d'Attac

Des militants d'Attac s'en sont pris à une boutique Apple.

Des militants d'Attac s'en sont pris à une boutique Apple. - Thomas Samson - AFP

Des activistes du mouvement altermondialiste ont recouvert la vitrine d'une boutique parisienne de peinture blanche. Ils exigent que le géant américain paie les 13 milliards d'euros que demande Bruxelles.

Une vingtaine de militants d'Attac ont repeint en blanc la vitrine d'une boutique Apple à Paris. Ils demandent au groupe américain, qu'ils accusent "d'évasion fiscale", de "rendre l'argent", a constaté lundi un photographe de l'AFP.

Apple "doit 13 milliards pour évasion fiscale", ont écrit les activistes du mouvement altermondialiste sur la porte de sa boutique du marché Saint-Germain (centre de Paris). Vêtus de combinaisons, ils ont recouvert sa vitrine de peinture blanche.

"Rendez l'argent"

La Commission européenne a sommé fin août l'Irlande de récupérer auprès d'Apple 13 milliards d'euros d'avantages fiscaux indus. Bruxelles estime qu'Apple a payé trop peu d'impôts en Irlande du fait d'un accord fiscal passé pendant des années avec les autorités irlandaises, qui lui aurait permis de ne soumettre à l'impôt qu'une infime partie des milliards gagnés en Europe. Les militants ont également déployé deux banderoles "Rendez l'argent".

L'action a commencé vers 8H30 et a duré plus d'une demi-heure, sous les yeux d'un vigile et de deux policiers, qui ne sont pas intervenus, et alors que des employés s'affairaient déjà à l'intérieur du magasin.

D. L. avec AFP