BFM Business

Un milliardaire égyptien envisage de racheter SFR

BFM Business

Selon le Financial Times de jeudi 15 novembre, Naguib Sawiris envisagerait de racheter SFR, la filiale de téléphonie mobile de Vivendi. La transaction pourrait atteindre entre 13 et 14 milliards d'euros, a expliqué l'homme d'affaires égyptien. Naguib Sawiris, qui a déjà proposé d’entrer au capital de Telecom Italia, admet toutefois que, vu l’ampleur d'une telle opération, il ne pourra pas la financer seul. Il fait donc appel à un grand groupe pour l’accompagner. En voulant acquérir SFR, l'homme d'affaires Naguib Sawiris lorgne surtout GVT, la filiale brésilienne également mise en vente par le groupe.

Le scénario le plus probable pour SFR, affirme une source proche de Vivendi, serait la création d'une coentreprise, ou une transaction en France. Dans un entretien au Figaro publié mardi, Naguib Sawiris indiquait son intérêt pour des actifs français, mais regrettait qu’"on ne [veuille] que des investisseurs français". En octobre, la ministre déléguée à l'Économie numérique et aux PME Fleur Pellerin parlait de SFR comme d’une "entreprise sensible et stratégique pour la France" et assurait que "l'État sera très attentif à l'évolution de son capital".

BFMbusiness.com