BFM Business

Un Français s'inspire des avions pour créer un ventilateur surpuissant

L'angle d'oscillation du ventilateur est réglable de 20 à 270 degrés afin de permettre un ajustement précis de la zone ventilée. Il p)eut même pivoter et basculer pour brasser l'air vers le plafond.

L'angle d'oscillation du ventilateur est réglable de 20 à 270 degrés afin de permettre un ajustement précis de la zone ventilée. Il p)eut même pivoter et basculer pour brasser l'air vers le plafond. - Williwaw. Stéphane Tirouin.

Ex-designer de Seb, Stéphane Thirouin veut réunir 1 million d'euros sur la plate-forme Kickstarter pour industrialiser ce ventilateur de salon plus puissant et moins bruyant que les modèles traditionnels.

Peut-on encore innover sur le marché du ventilateur de salon? Pas évident depuis le ventilateur sans pale de Dyson. C'est pourtant toute l'ambition de Stéphane Thirouin. Ce designer indépendant chevronné, passé chez Facom, Legrand et SEB, et aujourd'hui chez Devialet, a lancé cette semaine une campagne de financement participatif sur le site Kickstarter. Son projet? Produire à grande échelle un ventilateur, baptisé Williwaw, alliant puissance de brassage de l'air et (relatif) silence, le tout étant destiné à rafraîchir efficacement une pièce.

"J'ai voulu acheter un modèle dernier cri pendant une période de canicule: il était bruyant et ne soufflait pas grande chose" explique, sur Kickstarter, le designer pour présenter son projet mûri depuis des mois. "L'idée a été de travailler sur les écoulements d'air afin de minimiser les turbulences parasites et de réduire le bruit" ajoute Stéphane Thirouin.

À l'issue d'un travail d'optimisation de la vitesse de rotation et des écoulements d'air, le prototype a été conçu puis fabriqué en impression 3D. Il génère un bruit, jugé faible, de 50 décibels mesuré à 2 mètres de distance, pour 2.000 litres d'air brassés par seconde.

Le produit sortirait en juin 2017

Ce ventilateur tire sa grande puissance de brassage de son hélice à neuf pales inspirée de l'aéronautique. Son moteur ne consommerait que 45 Watts à pleine puissance. Ventilateur de salon sur pied, il offre un angle d'oscillation réglable de 20 à 270 degrés afin de permettre un ajustement de la zone ventilée, tout en pouvant basculer pour brasser l'air vers le plafond.

Son créateur a besoin de réunir 1 million d'euros pour lancer l'industrialisation de son produit. Ce montant, assez important, serait justifié par l'investissement en outillages, la réalisation de la ligne de fabrication et les coûts de production et d'emballage. En cas de succès de la campagne de financement participatif, la livraison de ce produit, qui sera vendu 350 euros, est prévue en juin 2017.

Le designer a déjà sélectionné un partenaire industriel parmi les leaders de la fabrication de ventilateurs, précise-t-il sur Kickstarter. Reste à convaincre les "financeurs" de faire le pari d'aider le designer inventif à concurrencer les ténors du secteur : Dyson, AEG ou Rowenta...

Frédéric Bergé
https://twitter.com/BergeFrederic Frédéric Bergé Journaliste BFM Éco