BFM Business

Un conducteur condamné pour s’être assis sur le siège passager de sa Tesla

Le propriétaire de la voiture a écopé d’une suspension de permis de 18 mois pour avoir quitté le volant du véhicule.

Fan de la marque d’Elon Musk, Bhavesh Patel a fait preuve d’excès de confiance en sa voiture, une Tesla Model S. L’an dernier, le britannique de 39 ans a cru bon de quitter le siège conducteur pour se reposer côté passager. Seul problème, personne n’était là pour le remplacer. Roulant à environ 70 km/h, Bhavesh Patel avait activé la fonction appelée "pilotage automatique" de sa voiture. Elle permet au véhicule de circuler sans l'intervention du conducteur dans certaines conditions, bien qu'il doive garder les mains sur le volant. Des témoins ont filmé la scène, alertant les autorités. Jugé la semaine dernière, l’homme a été condamné à 18 mois de suspension de permis, rapporte The Guardian.

Le conducteur doit rester attentif

Poursuivi pour conduite dangereuse, l’homme a décidé de plaider coupable. Malgré quelques remords, Bhavesh Patel a surtout regretté d’avoir eu la malchance d’être pris en flagrant délit. En plus de sa suspension de permis, il devra effectuer une centaine d’heures de travaux d’intérêt général, suivre un programme de sensibilisation de dix jours et payer environ 2000 euros d’amende.

Sur son site, Tesla met largement en avant les capacités de son système de conduite assistée. “Tous les véhicules Tesla produits dans notre usine, y compris la Model 3, bénéficient des équipements nécessaires à la conduite autonome, offrant un niveau de sécurité largement supérieur à un conducteur humain” peut-on lire sur la page dédiée au pilotage automatique.

Ces prétentions ne doivent pas faire oublier la responsabilité du conducteur, censé pouvoir reprendre la main à tout moment. En mars dernier, un client de Tesla est décédé sur la route, alors que le pilote automatique de sa Model X était activé. L’entreprise affirme qu’il avait reçu de nombreuses alertes visuelles et sonores avant l’accident, sans réagir.

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech