BFM Business

Twitter dégage une nouvelle fois des bénéfices

Twitter. (image d'illustration)

Twitter. (image d'illustration) - Nicolas Asfouri - AFP

Le réseau social Twitter est parvenu à dégager un bénéfice net pour le second trimestre consécutif, dépassant notamment les attentes des analystes.

Le réseau social Twitter est parvenu à dégager un bénéfice net pour le second trimestre consécutif, son chiffre d'affaires dépassant notamment les attentes des analystes et progressant sur un an de 21%. Le bénéfice net a atteint sur la période 61 millions de dollars comparé à une perte de 61,5 millions de dollars il y a un an et à un bénéfice de 91,1 millions au trimestre précédent.

Le bénéfice ajusté par action, référence en Amérique du nord, s'est élevé à 0,16 dollar pour des attentes de 0,11 dollar. En conséquence, le titre progressait dans les échanges électroniques de pré-séance à Wall Street, avançant de 2,89% à 31,28 dollars vers 12h35 GMT.

"Nous avons augmenté le nombre de nos utilisateurs et avons continué de rendre plus facile la consultation des sujets d'intérêt et des événements sur Twitter", a souligné le PDG, Jack Dorsey. "Nous avons également introduit un cadre nouveau pour pouvoir approcher de manière plus cohérente les problèmes qui se posent à notre service, notamment la qualité de l'information et la sécurité", a-t-il ajouté.

Ces bénéfices sont rassurants 

Twitter a indiqué prévoir pour le trimestre en cours un bénéfice Ebitda compris entre 245 et 265 millions de dollars pour 244 milliards sur le trimestre sous revue. Il a également indiqué que ses dépenses en capital pour l'ensemble de l'exercice annuel se situeraient entre 375 et 450 millions de dollars.

Ces deux trimestres consécutifs dans le vert viennent rassurer sur la santé financière de Twitter, qui n'était auparavant jamais parvenu à être profitable.

Après un engouement initial suivant son entrée en Bourse en novembre 2013, son action avait régulièrement reculé en Bourse. Elle a toutefois progressé sur les six derniers mois de quelque 50%.

A.M. avec AFP