BFM Business

Trois cartes bancaires du futur qui vous faciliteront les achats courants

Trois catégories de cartes bancaires de nouvelle génération révolutionnent les usages lors de paiements comme la carte sans code PIN qui valide l'achat en reconnaissant l'empreinte digitale de son porteur ou celle qui sait gérer et débiter jusqu'à cinq comptes bancaires.

La carte bancaire dont sont friands les Français connaît de profondes évolutions technologiques. Elles vont bouleverser les usages sans compromettre a priori la sécurité des transactions. Cette nouvelle génération de carte bancaires pourra même intégrer la biométrie, pour authentifier le titulaire de la carte lors de ses achats.

Mise au point par Idemia (ex Oberthur Technologies-Morpho), cette carte permet à son porteur d'en finir avec la saisie d'un code PIN. Il est identifié en plaçant son doigt sur le capteur de la carte afin que son empreinte digitale soit comparée avec celle enregistrée. Un code de secours existe aussi pour un usage classique par la saisie des 4 chiffres du code PIN, lorsqu'on désire prêter sa carte à une connaissance.

Une même carte peut débiter jusqu'à cinq comptes distincts

Pratique aussi, la "multicarte" bleue: sur la même carte (également mise au point par Idemia), on peut enregistrer cinq comptes bancaires différents, qu'on peut activer simplement en appuyant un mini-bouton poussoir placé sur le devant de la carte. On sélectionne alors et allume une des cinq diodes lumineuses correspondant au compte que l'on souhaite voir débiter.

Enfin, pour sécuriser les achats effectués sur internet, la carte à cryptogramme dynamique est déjà disponible auprès de certaines banques (Société Générale, BPCE). Les trois chiffres qui servent à valider la transaction en ligne s'affichent sur un mini écran digital (alimenté par une batterie miniature durant trois ans) placé directement sur l’arrière de la carte et ils changent à intervalle réguler ce qui devient plus compliqué pour un pirate des faire des achats à votre place…

Frédéric Bergé