BFM Business

Thalès promet le wi-fi dans l'avion sans aucune limite grâce au satellite

Thales s'allie à l'opérateur de satellites SES pour fournir aux compagnies aériennes un système complet proposant un service de connexion wi-fi à haut débit à bord des avions.

Thales s'allie à l'opérateur de satellites SES pour fournir aux compagnies aériennes un système complet proposant un service de connexion wi-fi à haut débit à bord des avions. - Thales

L'industriel va financer le lancement en 2020 d'un satellite offrant des connexions wi-fi à haut débit sur ses systèmes multimédia embarqués à bord des avions. Il couvrira les vols sur l'Atlantique mais aussi sur tout le continent américain et dans les Caraïbes.

Consulter ses emails à 10.000 mètres d'altitude, mais regarder aussi des flux streaming vidéo ou la télévision en direct depuis sa tablette connectée ? C'est la promesse, non d'une compagnie aérienne mais de l'un des fournisseurs principaux de systèmes multimedia embarqué à bord des avions. Spécialiste de ce marché où il s'est renforcé en rachetant LiveTV en 2014, Thalès s'allie à l'opérateur SES pour lancer un nouveau satellite, le SES-17, conçu pour servir les besoins de connexions wi-fi en vol.

L'intérêt des satellites est de s'affranchir des contraintes des liaisons air-sol qu'utilisent de nombreuses compagnies aériennes notamment aux États-Unis pour proposer du wi-fi (payant le plus souvent) en cabine. Cette option limite la fourniture du wi-fi au survol du territoire américain. La connexion à Internet se coupe (faute d'émetteur) dès que l'avion ne survole plus la terre ferme comme c'est le cas pour se rendre dans une îles des Caraïbes ou à Hawaï, par exemple.

"Grâce à ce partenariat avec SES, nous développons un satellite optimisé pour le marché de l'aviation et de la mobilité" explique Patrice Caine, Président-directeur général du Groupe Thales. Le SES-17 couvrira l'Amérique du Nord, l'Amérique du Sud, l'Amérique centrale, les Caraïbes et l'océan Atlantique.

Ce satellite dédié au wi-fi sera lancé en 2020

Le futur satellite, fabriqué par Thales Alenia Space, "arrosera" avec ses 200 faisceaux utilisant une bande de fréquences optimisée, les lignes aériennes les plus fréquentées. De quoi assurer la diffusion la plus efficace possible d'Internet, de la télévision en direct et de contenus vidéo en temps réel via le système embarqué FlytLive que propose Thalès aux compagnies pour divertir leurs passagers, son concurrent principal sur ce marché étant Panasonic.

Thales fournira aux compagnies une solution complète comprenant l'antenne modulaire et le radôme multi-fréquences équipant l'avion, le wifi en cabine et une plateforme de portail web pour les passagers.

Sans attendre la mise sur orbite du satellite en 2020, les services seront proposés aux compagnies et aux passagers d'ici l'été 2017 et seront fournis par deux satellites actuellement en orbite. Reste à savoir à quel prix les compagnies aériennes vendront ce wi-fi sans limite à leurs passagers.

Frédéric Bergé
https://twitter.com/BergeFrederic Frédéric Bergé Journaliste BFM Éco