BFM Business

Taxation des GAFA: l'UE prendra des mesures si l'OCDE échoue

-

- - Patricia de Melo Moreira - AFP

Selon la commissaire européenne à la Concurrence, Bruxelles prendra des mesures en vue de taxer les géants du numérique si la communauté internationale ne parvient pas à se mettre d'accord d'ici le printemps.

"La Commission a lancé le mois dernier une consultation publique sur la manière de taxer l'économie numérique", a déclaré la commissaire européenne lors des premiers "Rendez-vous de Bercy" organisés au ministère de l'Économie par Bruno Le Maire. 

"Les résultats de cette consultation nous permettront de travailler avec nos partenaires au sein de l'OCDE afin de trouver des solutions pour les appliquer dans le monde entier", a ajouté Margrethe Vestager, qui est devenue la bête noire des géants de la Silicon Valley.

Elle a imposé à Apple de rembourser à l'Irlande 13 milliards d'euros et a ensuite attaqué Dublin devant la justice européenne pour ne pas avoir récupéré ces arriérés d'impôts. Elle a également imposé à Amazon de reverser au Luxembourg 250 millions d'euros d'"avantages fiscaux indus". Elle a enfin infligé à Google l'amende la plus élevée de l'histoire de l'Union européenne pour abus de position dominante (2,42 milliards d'euros).

"Et s'il n'y a pas de réponse internationale à ce problème d'ici le printemps, nous élaborerons notre propre proposition pour de nouvelles normes européennes afin que les compagnies du numérique soient taxées équitablement", a prévenu la commissaire européenne. 

Elle s'est exprimée après Bruno Le Maire, qui a demandé à l'Europe d'agir pour "combattre les inégalités" et de soutenir les classes moyennes face au développement des nouvelles technologies qui renforcent les écarts entre "les plus riches et ceux qui n'arrivent pas à suivre le mouvement". Le ministre de l'Économie avait proposé en septembre à Bruxelles de taxer les géants du numérique sur leurs chiffres d'affaires réalisés dans chacun des pays où elles sont actives. 

A.M. avec AFP