BFM Business

Sony s'appuie sur le crowfunding pour la sortie d'une montre connectée

Cette nouvelle montre est dévoilée sur le site de crowdfunding que Sony à présenté cet été.

Cette nouvelle montre est dévoilée sur le site de crowdfunding que Sony à présenté cet été. - Capture Fisrt Flight

Le géant japonais a lancé une campagne sur First Flight, une plateforme de financement participatif discrètement lancée cet été.

Le marché des montres connectées ne s’est pas encore vraiment trouvé. Pour preuve, même Apple peine à faire de son Apple Watch un incontestable succès. Sony, qui s’est lancé sur ce marché dans les premiers, tente un nouvel essai avec la Wena, une montre analogique dont le mécanisme a été conçu par son compatriote Citizen Holdings.

Bien que son look "à l’ancienne" soit trompeur, il s'agit d'une véritable montre connectée. Son bracelet offre des fonctions de porte-monnaie électronique, envoie des alertes et mesure l’activité de son propriétaire. Petit détail, la montre est compatible avec les iPhone. Elle est déclinée en deux versions (chrono ou non) et deux coloris (argent et noir).

Lancé en juillet, First Flight est encore très confidentiel

Sony profite de ce lancement pour mettre en avant une autre de ses innovations. Le japonais va tester le financement participatif via First Flight, un service qu’il a lancé cet été en toute discrétion.

Réservée aux salariés du groupe pour présenter leurs propres projets, cette plateforme est encore très confidentielle. Elle propose pour l’instant d'y financer seulement quatre projets: deux montres (dont la Wena), une télécommande universelle et des étiquettes connectées pour les écoliers.

Pour la Wena, Sony compte lever 10 millions de yens (74.000 euros) auprès des internautes qui peuvent ainsi pré-commander des séries limitées pour des montants de 260 à 520 euros en fonction du modèle. Ils recevront leur montre entre mars et avril prochain. D'ici là, elle aura peut-être permis à First Flight de prendre un peu de hauteur.

Pascal Samama