BFM Business

Softbank lance un nouveau fond à 108 milliards consacré à l’IA

-

- - Toshifumi KITAMURA / AFP

Abondé par Apple, Foxconn ou encore Microsoft, Vision Fund 2 illustre la volonté du géant japonais de consolider sa position d’investisseur le plus influent au monde.

Le japonais Softbank poursuit sa transformation. Après l’ouverture en 2016 d’un premier colossal fonds d’investissement dédié aux entreprises technologiques, le géant annonce le lancement de Vision Fund 2 qui se concentrera sur les « sociétés de croissance leaders sur le marché et à la pointe de la technologie » avec une priorité sur l’IA.

Vision Fund 2 sera doté d’un budget de 108 milliards de dollars auquel SoftBank participera à hauteur de 38 milliards. Le reste sera apporté par divers poids lourds du secteur comme Apple, Foxconn ou encore Microsoft mais aussi des banques japonaises ainsi que des investisseurs de Taïwan et une banque nationale du Kazakhstan.

« Le montant pourrait augmenter car des négociations sont en cours avec d'autres possibles partenaires », a précisé SoftBank.

Pas de lien avec l'Arabie saoudite

« Des entreprises de toute sorte ont besoin de l'intelligence artificielle, mais compte tenu de la taille du fonds, la question est de savoir s'ils vont trouver assez de bonnes sociétés à financer », a commenté pour l'AFP Yosuke Nakamura, de l'Institut de recherche NLI.

SoftBank a déclaré que ce nouveau fond n’inclut pas des participants du gouvernement saoudien. Rappelons que fin 2018, l’action du groupe avait lourdement chuté en répercussion à l’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi.

Le premier Vision Fund, doté de 100 milliards de dollars a investi tous ses capitaux dans Uber, Grab, Slack, The We Company (ex-WeWork), ainsi que dans Flipkart. Il a assuré un taux de rendement d'environ 45 % à ses partenaires.

Avec ce nouveau fond, Softbank consolide sa position d’investisseur le plus influent au monde, notamment pour les entreprises high-tech. Cette activité génère désormais une part importante des bénéfices du géant. SoftBank Group a dégagé un résultat d'exploitation de 2.350 milliards de yens (19 milliards d'euros) au cours de l'exercice passé.

Rappelons également qu’il a introduit en bourse en décembre dernier sa filiale télécoms, réalisant la plus importante levée de fonds de l’histoire avec 23,5 milliards de dollars.

la rédaction