BFM Business

Snapchat: "Channel" mis en veille

-

- - Snapchat

Le réseau social de partage de photos et de vidéos a interrompu Snap Channel, un service lancé en janvier dernier pour diffuser les contenus exclusifs d’éditeurs partenaires. Un arrêt qui sonne comme un clap de fin pour l'équipe recrutée à cet effet.

Twitter qui licencie et Snapchat qui met en veille un service lancé en janvier dernier... Les réseaux sociaux seraient-ils en train de trouver des limites à leur folle expansion. Pour Snapchat, la réduction de voilure est certes plus limitée. L'application dédiée au partage de photos et de vidéos a juste interrompu Snap Channel, qui proposait sur Discover des vidéos exclusives réalisées par des éditeurs comme BuzzFeed, Yahoo, National Geographic ou ESPN.

Mais selon Deadline, le site qui révèle l’information, cette mise en veille pourrait être définitive. Le conditionnel est de mise puisque Snapchat ne dit mot sur le sujet. Par contre, DeadLine annonce que les 15 membres de l’équipe recrutée pour ce service ont été remerciés. Parmi eux, Markus Wiley, un ancien de la Fox qui a été débauché pour diriger l’équipe.

100 millions d'utilisateurs actifs

Ce recul est évidemment un très mauvais coup pour le réseau social qui rêve de devenir le Facebook des nouvelles générations. Cette ambition a été prise très au sérieux par les géants du net qui se sont affrontés pour en faire l’acquisition. En 2013, la startup créée par Bobby Murphy et Evan Spiegel a refusé des offres mirobolantes de Facebook (3 milliards de dollars) et de Google et Tencent qui sont tous deux montés à 4 milliards. Aujourd'hui, Snapchat revendique 100 millions d'utilisateurs actifs par jour.

Sur son compte Twitter, suivi par plus de 38.000 followers, Evan Spiegel ne fait aucun commentaire sur la situation. Rien d'anormal. Depuis son inscription sur le site de microblogging en décembre 2010, il n’a jamais rien posté.

Pascal Samama