BFM Business

Samsung s'offre la start-up des créateurs du Siri d'Apple

Pour le sud-coréen, l'acquisition de Viv Labs permettra de renforcer ses services d'assistance vocale sur ses produits électroniques, smartphones, téléviseurs et même réfrigérateurs et machines à laver.

Pour le sud-coréen, l'acquisition de Viv Labs permettra de renforcer ses services d'assistance vocale sur ses produits électroniques, smartphones, téléviseurs et même réfrigérateurs et machines à laver. - Jung Yeon-Je-AFP

Le géant coréen veut son propre assistant virtuel vocal pour ses smartphones. Il met la main sur celui qu'ont mis au point les ex-créateurs du Siri d'Apple, dans leur start-up Viv Labs. Il concurrencera aussi l'assistant virtuel de Google qui équipe ses nouveaux smartphones Pixel.

Samsung rachète une start-up américaine maîtrisant la technologie-clé des assistants virtuels vocaux, devenue vitale pour se différencier sur le marché des smartphones. Le géant sud-coréen explique que l'acquisition du californien Viv Labs lui permettra d'intégrer ce type de services d'aide vocale sur tous ses produits électroniques, smartphones, téléviseurs et même réfrigérateurs et machines à laver. Samsung, qui se débat encore dans les méandres de l'affaire désastreuse des batteries explosives du Galaxy Note 7, ne fournit aucune précision concernant le coût et le financement de ce rachat.

Viv Labs est tout sauf une start-up venue de nulle part. Elle a été cofondée en 2012 par Dag Kittlaus, Adam Cheyer et Chris Brigham, lesquels avaient précédemment créé et vendu Siri à Apple, qui l'avait présenté en octobre 2011 sur l'iPhone 4s. À la suite de son rachat, l'équipe fondatrice de Viv Labs travaillera en étroite collaboration avec l'unité mobile de Samsung mais conservera son indépendance "sous sa direction actuelle" a précisé l'industriel coréen.

Quid de l'avenir de son assistant vocal actuel "S Voice" ?

L'un des dirigeants de Viv Labs, Dag Kittlaus, a déclaré pour sa part que les investissements susceptibles d'être apportés par Samsung "représentaient la manière la plus rapide de s'emparer de ce nouveau monde et de l'apporter aussi vite que possible au consommateur".

Avec cette acquisition, Samsung, premier fabricant mondial de smartphones, donne un coup d'accélérateur décisif à sa stratégie consistant à améliorer ses services d'assistance virtuelle pour concurrencer le Siri installé sur l'iPhone. Son logiciel "S Voice" qui équipe ses smartphones phares n'avait jamais enthousiasmé les consommateurs.

Fort de la technologie de Viv Labs, Samsung devrait aussi éviter de se laisser distancer par Google dont le propre assistant virtuel vocal équipe les nouveaux smartphones Pixel, présentés cette semaine. 

Frédéric Bergé
https://twitter.com/BergeFrederic Frédéric Bergé Journaliste BFM Éco