BFM Business

Samsung poursuit son recentrage en cédant ses imprimantes à HP

-

- - -

Samsung poursuit ses désinvestissements dans des secteurs qu'il juge non-stratégiques. Le géant coréen cède ses imprimantes bureautiques multifonction à HP, le numéro un mondial.

HP réalise le plus gros rachat de son histoire dans les imprimantes bureautiques alors que sa société cousine, HP entreprise, a cédé tout un pan de son catalogue de logiciels d'entreprise. La firme américaine acquiert les activités de Samsung Electronics dans les imprimantes, dans le cadre d'une transaction valorisée à 1,05 milliard de dollars (933 millions d'euros). HP Inc récupère également 1.300 salariés, essentiellement des cadres et techniciens en recherche et développement.

Le groupe, qui regroupe depuis la scission en deux de l'ancien Hewlett-Packard fin 2015, toutes les activités de matériel informatique (ordinateur, serveur, imprimantes), précise qu'en retour le géant sud-coréen investira entre 100 et 300 millions de dollars via des achats d'actions HP sur le marché une fois que le rachat aura été mené à bien.

La cession de cette activité d'imprimantes multifonctions, machines qui remplacent les copieurs dans les entreprises, s'inscrit, pour Samsung Electronics, dans sa stratégie de recentrage sur ses coeurs de métier: smartphone, écrans plats, téléviseurs, puces et mémoires électroniques, produits blancs d'électroménager.

Samsung a déjà cédé d'autres activités "non-stratégiques"

L'industriel coréen a déjà procédé fin 2014, puis courant 2015, à la cession de participations dans la pétrochimie et la défense pour environ 1,4 milliard d'euros. Il s'est également séparé de son activité de production de câble en fibre optique à la firme américaine Corning.

Dans les imprimantes bureautiques multifonction (copieur, scanner), Samsung n'est pas sur le podium mondial, puisqu'il est distancé par HP, Canon, Xerox, Ricoh, Lexmark, ou Konica Minolta.

De son côté, HP achète à la fois une part de marché et un portefeuille de 6.500 brevets dans l'impression au moment il a fait état, fin août 2016, d'une baisse de 3,8% de son chiffre d'affaires trimestriel en raison d'une nouvelle détérioration de la demande pour les imprimantes.

Frédéric Bergé
https://twitter.com/BergeFrederic Frédéric Bergé Journaliste BFM Éco