BFM Business

Samsung investit 12 milliards d'euros dans une usine en Corée du Sud

Malmené sur le segment des smartphones, Samsung mise sur la fabrication des semi-conducteurs.

Malmené sur le segment des smartphones, Samsung mise sur la fabrication des semi-conducteurs. - Jung Yeon -Je - AFP

Le géant des technologies va effectuer cet investissement pour construire une nouvelle fabrique de semi-conducteurs en Corée du Sud. Il faut dire que cette activité constitue un gisement de croissance particulièrement important pour le groupe.

Samsung va réaliser le plus fort investissement de son histoire sur un seul site : il va consacrer 12 milliards d’euros pour construire une usine en Corée du Sud dédiée aux semi-conducteurs.

Un choix destiné à contrebalancer la morosité des ventes de smartphones. Voilà en quelques mots la stratégie de Samsung, confronté à une petite baisse de régime de son activité téléphonie mobile.

Sur le haut de gamme, la bataille est rude avec Apple, dont les nouveaux iPhone ont connu des débuts record. Sur l'entrée de gamme, la lutte est encore plus acharnée, avec une myriade de fabricants chinois comme Lenovo ou Huawei, aux tarifs très agressifs.

Samsung fabrique ses propres composants

Dans ce contexte, Samsung dégaine une autre arme de son arsenal : la production de semi-conducteurs, avec la construction d'une nouvelle usine au sud de Séoul, où le groupe fabriquera des puces mémoire ou des microprocesseurs.

Contrairement à la plupart de ses concurrents, le groupe produit lui-même les composants électroniques qu'on retrouve dans les smartphones. Et il n'hésite pas à les revendre, même à adversaires les plus coriaces. 

Ainsi c'est Samsung qui fournit une partie des processeurs des nouveaux iPhone. Autrement dit, quand Apple s'enrichit, Samsung aussi.

Anthony Morel