BFM Business

Salesforce racheté par Microsoft, Oracle ou Amazon?

Mark Benioff est le patron de salesforce.com

Mark Benioff est le patron de salesforce.com - Jerod Harris - AFP

La société de logiciels "cloud" aurait été approchée par un acquéreur potentiel.

Les rumeurs vont de bon train. Salesforce.com, société de logiciels "cloud", travaillerait avec des conseillers financiers pour réagir à des offres de rachat après avoir été approchée par un acquéreur potentiel, rapporte Bloomberg, citant des sources.

Bloomberg affirme tout de même qu'il n'y aucune certitude qu'un accord de rachat aboutisse. Et ce pour une raison simple : le titre a bondi de 17,3% mercredi à la Bourse de New York pour atteindre un record à 78,46 dollars. Il a fini la séance sur une hausse de 11,6% à 74,65 dollars, ce qui valorise la société environ 49 milliards de dollars (44 milliards d'euros).

IBM, Cisco ou Apple

Une sacrée somme à débourser pour l'acquéreur potentiel. Si Bloomberg n'a pas réussi à l'identifier, des rumeurs courent déjà. Ainsi, Oracle pourrait être intéressé. Salesforce et Oracle sont déjà partenaires et ont beaucoup de clients en commun.

De plus, Oracle a les reins assez solides pour avaler Salesforce. Les autres noms qui circulent sont IBM, Microsoft, Cisco, Google, Amazon ou encore Apple.

Salesforce App Exchange a dépassé la barre symbolique des 3 millions de téléchargements.

D. L. avec agences