BFM Business

Pourquoi GDF Suez investit dans les drones civils

Pour GDF Suez, sa coopération avec la société française Redbird va l'aider dans la maintenance et la surveillance des infrastructures gazières.

Pour GDF Suez, sa coopération avec la société française Redbird va l'aider dans la maintenance et la surveillance des infrastructures gazières. - AFP Mehdi Fedouach

Le groupe d'énergie investit 2 millions d'euros dans Redbird, opérateur d'une flotte de drones civils. Un intérêt justifié par son potentiel dans les applications industrielles.

GDF Suez est la première entreprise du CAC 40 à investir dans les drones civils. Il investit 2 millions d'euros dans Redbird, petite société française, créée en 2013 et spécialisée dans l'analyse de données d'images aériennes collectées par sa flotte de drones pour le compte de clients entreprises.

"Cet investissement va donner à Redbird les moyens d’accélérer le développement d’offres innovantes dans de nombreux domaines comme la photogrammétrie à très haute résolution ou la maintenance préventive de grands ouvrages", souligne Gérard Mestrallet, président-directeur général de GDF Suez.

Des drones pour maintenir les gazoducs

L'énergéticien vise la maintenance et la surveillance des infrastructures gazières dont il a la charge. L'utilisation intensive de drones lui permettraient de diminuer ses coûts d'exploitation dans ce domaine.

Le groupe a aussi en tête des services aux clients industriels et aux collectivités publiques en matière de sécurité (grands événements sportifs et festifs), de thermographie, de topographie, etc.

L'hydro-électricité et l'éolien seront aussi concernés

Pour le groupe d'énergie, à moyen terme, d’autres secteurs d'activité tels que l’hydro-électricité et l’éolien devraient faire un appel croissant aux ressources de l’imagerie aérienne.

GDF Suez va même jusqu'à organiser à l'école 42 (Paris), du 24 au 26 avril 2015, une compétition entre étudiants en informatique pour développer de nouvelles applications de collecte de données à partir de drones civiles.

L'intérêt affiché par GDF Suez pour les drones civils illustre le potentiel de l'imagerie aérienne pour mieux exploiter les infrastructures en permettant de réduire les coûts de maintenance en les anticipant les interventions.

Redbird compte déjà parmi ses actionnaires le groupe Monnoyeur (distributeur d'engins de construction Caterpillar), depuis 2014. Pour cette PME , cette injection de capital lui permettra de se développer sur le secteur des travaux publics où il est déjà présent et sur celui des infrastructures industrielles, où il compte se développer.

Frédéric Bergé