BFM Business

Pourquoi Deezer préfère la Bourse de Paris au Nasdaq

Deezer compte 6 millions d'abonnés dans le monde, mais réalise 47% de son chiffre d'affaires en France.

Deezer compte 6 millions d'abonnés dans le monde, mais réalise 47% de son chiffre d'affaires en France. - BFM Business

Le service de streaming va entrer en bourse d'ici la fin de l'année. Simon Baldeyrou, directeur général France, explique sur BFM Business pourquoi il a choisi d'être coté à Paris.

Deezer va-t-il devenir une nouvelle licorne française? En août, l'agence Bloomberg assurait que la start up rentrait dans ce club très fermé des starts up valorisées plus d'un milliard d'euros. On aura très bientôt une réponse précise, car le site doit faire son entrée en bourse sur Euronext Paris. Il a lancé le processus ce mardi 22 septembre en publiant son document de base.

En attendant, Simon Baldeyrou, directeur général France de la startup spécialisée dans le streaming musical, répond: "Ce sera aux investisseurs et aux analystes de déterminer la valeur de Deezer", a-t-il expliqué sur BFM Business ce mardi 22 septembre. 

"Jusqu'à présent, Deezer s'était financé par un certain nombre de levées de fonds privées. La dernière remonte à 2012", valorisant la start up à 290 millions d'euros.

"Nous pensons désormais à la bourse, car désormais la société est mature et suffisamment développée pour intéresser les marchés financiers", détaille Simon Baldeyrou. Et d'ajouter: "En terme de visibilité, c'est un vrai pas important. Et cela va donner une flexibilité supplémentaire aux actionnaires dans le futur". 

Aucun des actionnaires actuels ne cèdera des parts dans le cadre de cette cotation, qui servira à lever des fonds en émettant des actions nouvelles. Ces fonds seront utilisés pour conquérir de nouveaux clients dans les pays existants. La cotation doit avoir lieu "d'ici fin 2015" -un des objectifs étant de griller la politesse au leader Spotifiy qui pourrait se faire coter au plus tôt en 2016. L'opération est conduite par BNP Paribas et Bank of America (chefs de file), ainsi que par la Société Générale et Citi.

47% du chiffre d'affaires réalisé en France

Avec 6 millions d'abonnés,16 millions d'utilisateurs uniques par mois, et une présence dans 180 pays, Deezer a pourtant choisi d'être coté uniquement à la bourse de Paris, et non aux Etats-Unis comme Criteo par exemple.

"Deezer est une société française", tient à rappeler Simon Baldeyrou. "Même si on s'est beaucoup internationalisé, on fait encore 47% de notre chiffre d'affaires en France". Les deux tiers des effectifs, soit près de 300 salariés, sont également basés dans l'Hexagone.

"C'est en France que notre marque est la plus forte", s'enthousiasme-t-il. Et d'ajouter que l'on retrouve les mêmes investisseurs à Londres, Paris, New York: "ce que les investisseurs regardent c'est le projet".

En attendant, le document de base publié ce mardi permet de lever le voile sur le modèle économique de Deezer. On apprend notamment que la société reste déficitaire, même si elle a atteint le petit équilibre (excédent brut d'exploitation) en France depuis 2012. L'objectif est d'atteindre le petit équilibre (sur une base mensuelle) en 2018.

Aujourd'hui, le capital se répartit entre la société Access Industries de l'oligarque d'origine ukrainienne Len Blavatnik, l'opérateur télécoms Orange, des fonds de capital risque (DotCorp, CM-CIC, Idinvest), des business angels (Xavier Niel et Thomas Ehrel) et les fondateurs (Jonathan Benassaya et Daniel Marhely). A noter que les trois majors du disque détiennent aussi des bons de souscription d'actions (BSA) qui, convertis, représenteront 15% du capital de la société.

Le capital de Deezer (après conversion des BSA et dilution)

Access Industries (Len Blavatnik): 26,9% Orange: 10,7% Dot Corp (fonds des frères Rosenblum): 9,6% Idinvest (fonds): 9,45% CM-CIC Capital Privé (fonds): 3,9% Daniel Marhely (fondateur): 7,7% Jonathan Benassaya (fondateur): 0,65% Managers: 6,6% Xavier Niel (business angel): 3,7% Thomas Erhel (business angel): 0,6% Universal & EMI: 7,8% Sony: 3,8% Warner: 3,8% ProSieben: 5%

Source: société

Les résultats de Deezer (en millions d'euros)

Chiffre d'affaires
2013: 93 dont France 61 2014: 142 dont France 74 2015: 192* 2018: > 750*

Excédent brut d'exploitation
2013: -38 dont France +4 2014: -21 dont France +7

Résultat net
2013: -22 2014: -27

Source : société

*prévisions

Coralie Cathelinais, Pascal Samama et Jamal Henni