BFM Business

Pour Tim Cook, le cauchemar de Mercedes va se réaliser

A chaque intervention, Tim Cook, CEO d'Apple, jette des indices qui sèment le trouble chez les constructeurs automobiles.

A chaque intervention, Tim Cook, CEO d'Apple, jette des indices qui sèment le trouble chez les constructeurs automobiles. - Frederic J. Brown - AFP

La voiture sera la prochaine révolution d’Apple dont la vision ne va pas vraiment dans le sens des constructeurs historiques. Tim Cook confirme les inquiétudes du patron de Mercedes qui redoute de devenir un simple sous-traitant du géant californien.

Apple va-t-elle se lancer dans l’automobile ? En fait, la vraie question est de savoir quand elle présentera son iCar. Lors d’un entretien qui s’est déroulé à la conférence Digital Live organisée par le Wall Street Journal, Tim Cook n’y a pas répondu. Mais il a évoqué des pistes, comme pour confirmer ses intentions.

Pour lui, l’industrie automobile n’est pas en phase d’évolution. Elle se trouve dans une rupture technologique qui n’en est qu’au début. Pour le patron d’Apple, le secteur "est arrivé au point d’inflexion d’un changement majeur." Et ce changement est une révolution, comme aurait pu le dire Steve Jobs, son illustre prédécesseur.

Le syndrome Nokia touche l'automobile

Et comme pour répondre au patron de Mercedes qui s’inquiétait de devenir une sorte de "Foxconn", l’assembleur asiatique d’Apple, Tim Cook a exposé sa vision de l’automobile. Pour lui, "le logiciel devient une partie incroyablement importante de l’auto du futur."

En résumé, la voiture de demain serait conçue comme un iPhone ou un iPad. Une carrosserie bien dessinée et un moteur sans doute électrique, qui enrobent des technologies indispensables à son fonctionnement.

L’iCar va-t-elle devenir le cauchemar de Mercedes comme l’iPhone est devenu celui de Nokia ou de Sony Ericsson? C’est exactement ce que redoute le leader de l’industrie allemande sans vraiment savoir quand le couperet va tomber.

https://twitter.com/PascalSamama Pascal Samama Journaliste BFM Éco