BFM Business

Pour les fêtes, n’ayez pas honte d’offrir un smartphone reconditionné

-

- - Remade

En offrant un smartphone reconditionné pour les fêtes, vous ne passerez pas pour un radin. Ces appareils sont remis à neuf, bénéficient d'une garantie et affichent des prix inférieurs de 40% en moyenne que le modèle neuf.

En quelques années, le marché des smartphones reconditionnés s'est fait une belle place grâce aux tarifs de plus en plus élevés des smartphones neufs, aux craintes d’acheter un appareil à un particulier qu’on ne connait pas, mais aussi aux forfaits sans engagement qui nécessitent de posséder un smartphone débloqué. On trouve toutes les marques (Apple, Samsung, Archos, LG...) et tous les modèles, même les plus récents comme l'iPhone X ou le Galaxy S8. Autant de facteurs qui ont propulsé les ventes en créant une industrie créatrice d’emplois et de valeur.

En 2016, 10% des smartphones vendus en France étaient des appareils reconditionnés selon GfK, soit 1,9 million d'appareils contre 20,2 millions de smartphones neufs. Entre 2015 et 2016, les ventes ont grimpé de 50%, grâce à un tarif inférieur en moyenne de 40% au modèle neuf, tout en offrant les mêmes garanties. Et cas de panne après le délai de garantie, ils bénéficient en plus de la réglementation sur les vices cachés.

L'offre explose, mais attention aux arnaques

C’est ce qui rassure le public qui pendant longtemps se méfiait des appareils de seconde main. C’est la société allemande ReBuy qui a ouvert la voie en Europe dès 2004. Mais en France, la tendance a aussi été adoptée. Remade, une entreprise normande a été créée en 2014 par Matthieu Millet. En 2016, elle réalisait déjà un chiffre d’affaires de 132 millions d’euros et a créé 700 emplois. Elle compte encore recruter 150 personnes en 2018. "Notre succès repose sur le fait que nous ne sommes pas des recycleurs, mais de véritables reconstructeurs de smartphones", nous a indiqué Matthieu Millet en précisant que les pièces utilisées sont des originales. "Nous offrons même une garantie d’un an, comme les fabricants". Le succès de Remade est tel, que la société normande se lancera aux États-Unis dès le premier trimestre 2018.

Côté vente, personne n’ose plus regarder ce marché avec dédain car ces professionnels ont redonné des lettres de noblesse au marché de l’occasion. Les sociétés qui vendent des smartphones reconditionnés sont de plus en plus nombreuses. Si Apple a été l’un des précurseurs avec son "Refurb", tous les acteurs de la distribution s’y sont mis de Cdiscount à Amazon ou de la Fnac à Auchan en passant par Leclerc ou Boulanger avec aussi des sites spécialisés comme Certideal, WeFix ou BackMarket. "Pour les clients, nous sommes perçus comme un tiers de confiance" et "Notre objectif est de démocratiser un nouveau mode de consommation en valorisant les produits électriques ou électroniques reconditionnés par des professionnels", explique Thibaud Hug de Larauze, cofondateur de Back Market.

Mais attention, les consommateurs ne doivent pas baisser la garde pour éviter les arnaques comme l’ont découvert ceux qui ont passé des commandes sur le site MyMobileStore qui proposait des tarifs défiant toute concurrence. Cette société basée à Hong Kong a encaissé l’argent des clients en envoyant soit des appareils défectueux soit rien du tout. Et comme l’indique l’association Que Choisir, il est difficile, voire impossible, de faire valoir ses droits avec un vendeur basé à l’étranger. Mieux vaut donc privilégier des vendeurs installés en France ou en Europe et comme avec le neuf, comparer les prix, lire attentivement les avis des clients et n’acheter que sur les sites qui proposent une solution de paiement sécurisé. Dans le ecommerce, mieux vaut ne pas croire au Père Noël.

https://twitter.com/PascalSamama Pascal Samama Journaliste BFM Éco