BFM Business

Pour connecter l’Afrique en haut-débit, Facebook s’allie à Eutelsat

Ces satellites géostationnaires (orbite GEO), sont positionnés à 36.000 km au-dessus de la Terre.

Ces satellites géostationnaires (orbite GEO), sont positionnés à 36.000 km au-dessus de la Terre. - Eutelsat

C’est avec l'opérateur européen Eutelsat que Facebook a l’intention de lancer l’internet haut débit en Afrique dès 2016. Les partenaires veulent offrir un service à bas prix avec le satellite géostationnaire AMOS-6.

Un nouveau couple vient de se former dans les nouvelles technologies. Dans le cadre du projet Internet.org lancé par Mark Zuckerberg, l’opérateur européen Eutelsat sera le partenaire de Facebook pour lancer le haut débit en Afrique dès l’an prochain. L’opération se fera grâce au satellite géostationnaire AMOS-6.

Pour Michel de Rosen, le PDG d'Eutelsat, cette opération est à la fois une aubaine et un défi. "Nous sommes enthousiastes à l'idée (...) de collaborer avec Facebook sur ce projet", s'est réjoui le dirigeant qui a l’ambition "d'offrir des solutions Internet fiables et à des prix avantageux".

L'initiative Internet.org vise à accélérer l'accès à la connectivité "en concentrant ses efforts sur les barrières physiques, économiques et sociales qui privent les citoyens de connexion à Internet".

"Les satellites joueront un rôle important dans la lutte contre les obstacles majeurs qui empêchent de connecter les Africains à Internet", a commenté Chris Daniels, vice-président d'Internet.org. dans un communiqué.

La croissance bridée par le manque d'accès à Internet

"Nous sommes impatients de travailler avec Eutelsat sur ce projet et de rechercher de nouvelles façons d'utiliser les satellites pour connecter les gens le plus efficacement possible dans les zones les plus reculées du monde", a-t-il ajouté.

Pour les deux partenaires, il s'agit de répondre à la demande croissante de connectivité en Afrique, où l'énorme potentiel de croissance est bridé par un manque d'infrastructures et d'accès à internet. Le coeur de cible, "ce sont les besoins des acteurs économiques, des très petites entreprises, voire des artisans", selon Michel de Rosen.

Pour ce projet, Facebook a fait le choix de s'appuyer sur Eutelsat, opérateur de satellites géostationnaires (orbite GEO), c'est-à-dire positionnés à 36.000 km au-dessus de la Terre.

La constellation satellitaire OneWeb, qui doit être déployée d'ici 2018, a choisi une orbite basse allant jusqu'à 1.200 km d'altitude (orbite LEO), et un autre projet, la constellation O3B, une orbite moyenne de 8.000 à 30.000 km (orbite MEO).

P.S. avec AFP