BFM Business

Pour Carl Icahn, l'action d'Apple devrait valoir deux fois plus 

Carl Icahn détient environ 53 millions d'actions Apple, pour une valeur actuelle d'environ 6,8 milliards de dollars.

Carl Icahn détient environ 53 millions d'actions Apple, pour une valeur actuelle d'environ 6,8 milliards de dollars. - Mat Szwajkos - Getty Images -AFP

Le milliardaire estime que l'action d'Apple vaut 240 dollars contre 130 dollars actuellement. Elle a pris 25% depuis que Carl Icahn l'avait jugée sous-évaluée, en octobre 2014.

Apple ne vaut pas assez cher et de loin : telle est l'opinion tranchée de l'investisseur activiste Carl Icahn qui a appelé Apple à procéder à un "plus vaste" rachat d'actions afin de soutenir son cours de Bourse qu'il juge sous-évalué.

Le milliardaire américain, qui vient d'investir dans Uber, justifie sa demande par sa conviction que l'action Apple, qui évoluait aux alentours de 130 dollars lundi 18 mai 2015, valait réellement 240 dollars, soit presque le double.

A ce prix, Apple, déjà première capitalisation mondiale, dépasserait largement le seuil symbolique de 1.000 milliards de dollars en Bourse, à 1.368 milliards, contre près de 750 milliards de dollars actuellement.

"Aidez-nous à convaincre le conseil d'administration que ce n'est pas un choix entre la croissance et les rachats d'actions", demande Carl Icahn à Tim Cook, le PDG d'Apple, dans une lettre ouverte qu'il lui a adressée.

Pour le milliardaire activiste, les marchés financiers n'intègrent pas les nouveaux créneaux de croissance d'Apple que sont la télévision et l'automobile, marchés qu'il va pénétrer respectivement en 2016 et d'ici 2020.

Ces deux marchés sont estimés à 2.200 milliards de dollars de revenus, calcule Carl Icahn, estimant qu'Apple devrait prendre des parts de ce juteux gâteau.

Apple prévoit 50 milliards de dollars de rachat d'actions en plus

Le milliardaire estimait, en février 2015, détenir environ 53 millions d'actions Apple, pour une valeur actuelle d'environ 6,8 milliards de dollars.

L'action Apple a pris plus de 25% depuis que Carl Icahn a pour la première fois déclaré en octobre 2015 que le groupe était notoirement sous-évalué.

Les rachats d'actions sont une façon pour une entreprise de gonfler artificiellement son cours de Bourse et d'augmenter la valeur des titres détenus par ses actionnaires.

Fin avril 2015, Apple a élargi son programme de dividendes et de rachats d'actions entamé en 2012 en annonçant pour 50 milliards de dollars de rachats d'actions supplémentaires et une hausse de 11% de son dividende trimestriel.

L'enveloppe totale prévue, qui représentait jusqu'ici 130 milliards de dollars d'ici fin 2015, a été relevée à 200 milliards jusqu'à fin mars 2017. Sur ce total, 112 milliards de dollars ont déjà été reversés aux actionnaires.

F.Bergé avec AFP