BFM Business

Plusieurs plaintes en nom collectif déposées contre Facebook

BFM Business

Les plaintes en nom collectifs d'investisseurs qui s'estiment lésés par l'entrée en Bourse ratée de Facebook se multiplient ce mercredi, visant à la fois le réseau social en ligne et les banques qui ont géré l'opération boursière.

L'action, lancée en Bourse vendredi à 38,00 dollars, a perdu près de 20% sur les trois premières séances. Mardi, des informations de presse affirmaient que les trois principales banques ayant piloté l'opération avaient abaissé leurs prévisions de résultats pour Facebook quelques jours avant l'entrée en Bourse en ne prévenant que certains gros actionnaires.